Pour Xavier Niel, le succès de Free est d’avoir su « miser sur la diversité » et casser les codes sociaux

A quelques encablures du premier tour des élections présidentielles, Xavier Niel qui avait confié récemment regretter ne pas avoir voté depuis 25 ans, s’est penché sur les changements à apporter dans l’hexagone, de son point de vue d’entrepreneur, pour une France de demain sur les rails. Sa vision, il l’a explicitée en partie dans une interview accordée au site Le Temps.

Si pour le "Robin des Bois" des Télécoms, « les Français, les jeunes en particulier, ont besoin qu’on leur donne envie. C’est ce que l’on s’efforce de faire avec l’Ecole 42 ou Station F », tout devrait graviter autour d’un questionnement, à savoir « quel métier dans dix ans ? ». Et en ce point, la gratuité de son école et ses débouchés viennent résolument bouger les choses à l’échelle de l’éducation dans le codage. Xavier Niel s’en félicite et n’en démord pas : « En France aujourd’hui, les initiatives de la société civile pèsent plus lourd et sont plus fortes que toutes les décisions politiques. Les créations d’entreprises, le tissu entrepreneurial, la vitalité des associations constituent le meilleur moyen de faire évoluer ce pays. »

Nerf de la guerre et l’une des raisons pour laquelle Free a connu cette réussite depuis sa création en 1999, « c’est d’abord la transgression éducative et sociale » et « d’avoir misé sur la diversité ». A ce propos, le magnat des télécoms ne mâche pas ses mots : « Regardons la France en face, si vous êtes issu d’un milieu favorisé, que vous avez grandi dans un bon quartier, la chance d’intégrer une bonne école publique est assez élevée. Puis les portes des grandes écoles s’ouvriront aux meilleurs. Dans le cas contraire, que se passe-t-il ? Les jeunes qui n’ont pas la chance d’être bien nés voient les portes se fermer les unes après les autres ». En clair, l’innovation n’est pas uniquement technologique mais peut être aussi sociale et avec Free, Xavier Niel a cassé les codes en ne faisant aucune différenciation « entre les banlieues et le 16e arrondissement de Paris. »

COMMENTAIRES DES LECTEURS (32)
Afficher les 26 premiers commentaires...
Posté le 18 avril 2017 à 14h37
taduarial a écrit
c'est du prosélytisme tout ça. Un peu de mesure serait le bien venu, surtout en période électorale.

C'est un débat qui ne débouche à rien car les intentions de votes sont des convictions personnelles à garder pour soi.

Sinon pour revenir au niveau de l'élection présidentielle de 2017, le niveau est tellement bas qu'on se pose la question non pas à choisir le meilleur, mais le moins pire tongue-out.

Posté le 18 avril 2017 à 16h02
MSBOX a écrit
taduarial a écrit c'est du prosélytisme tout ça. Un peu de mesure serait le bien venu, surtout en période électorale. C'est un débat qui ne débouche à rien car les intentions de votes sont des convictions personnelles à garder pour soi. Sinon pour revenir au niveau de l'élection présidentielle de 2017, le niveau est tellement bas qu'on se pose la question non pas à choisir le meilleur, mais le moins pire .

tu choisiras surement bill Gates... 

Posté le 18 avril 2017 à 16h03
xterminator a écrit
taduarial a écrit xterminator a écrit MSBOX a écrit xterminator a écrit Mouai... XN me déçoit... Il soutiens Macron ! Grosse perte d’estime, comment on peux rouler pour un tocard pareil...  Tu aurais souhaité qu'il soutient qui ? Qu'il n'en fasse aucune publicité... On a pas besoin de savoir pour qui il vote... Depuis qu'il a ses entrées à l'Elysée il me déçoit... Je pensais que la politique il s'en fichait, m'enfin... Entre ce qu'il dit et ce qu'il fait, la capitalisation l'a bien changé.Dommage le personnage était cool, maintenant il ressemble aux 3 autres patrons des télécoms. Pour 2 raisons. Il est un homme (pas l'archange Gabriel), même si certains Fanboys l'oublient parfois et lui trouvent toutes les qualités de la Terre. Il est milliardaire. Après le temps, l'âge, la réussite et l'effet de cours ("que vous êtes beau et fort mon maître"), il ne peut devenir qu'un Mondain. Ses amis sont des millionnaires, beau papa multimilliardaire, forcément ça déteint et ça rend un peu mégalo. Par contre, il a fait beaucoup dans le début de sa carrière et assez récemment (école 42) et ça, on peut vraiment le féliciter. Je n'ai rien à redire sur sa carrière et ses avancées.Sauf que quand on est actionnaire d'un journal qui a pignon sur rue, de plus directeur de Free, je pense qu'on se doit (surtout quand on sait d'où on viens) de rester neutre dans les choix politiques et ne pas donner son orientation c'est tout.Il me déçoit car il a beaucoup changé, et tout le monde s'en aperçoit.

donc bouygues qui roule pour MLP, ca ne te derange pas? 

Posté le 18 avril 2017 à 17h24
MSBOX a écrit
taduarial a écrit c'est du prosélytisme tout ça. Un peu de mesure serait le bien venu, surtout en période électorale. C'est un débat qui ne débouche à rien car les intentions de votes sont des convictions personnelles à garder pour soi. Sinon pour revenir au niveau de l'élection présidentielle de 2017, le niveau est tellement bas qu'on se pose la question non pas à choisir le meilleur, mais le moins pire .

Et bien je suis totalement pas d'accord avec toi :)

Les intentions de votes sont très diverses et pour différentes raisons.

Il y en a qui votent X "parce qu'ils ont toujours voté pour le parti" et potentiellement qu'ils ont l'impression -personnelle, argumentée ou non- que leur avenir sera meilleur avec celui-ci au pouvoir. Ceux là effectivement ils feraient mieux de les garder pour eux.

Il y en a d'autres qui votent parce qu'il y a un sujet sur lequel ils sont sensibles et qu'ils aimeraient le voir plus présent (que ce soit l'écologie, l'immigration, l'Europe, ou d'autres sujets), sans pour autant soutenir l'ensemble du programme. Ceux là ont un rôle important de sensibilisation sur le sujet (tant qu'on ne tombe pas dans la démagogie ou la désinformation).

Et il y en a d'autres qui ont lu un ou plusieurs programmes et qui en ont trouvé un qui leur convient, et qui pense que le programme est cohérent et ferait un bon projet de société pour le pays, son avenir et ses citoyens (oui c'est plus rare, mais il y a quand même pas mal de gens qui le font).

Et on peut aller encore plus loin en se renseignant réellement sur les candidats, en cherchant leurs vrais défauts et vraies qualités, quel a été leur parcours, leurs succès, échecs et ambitions, quelle importance ils allouent au citoyen (en tant que n'importe quel citoyen, pas juste "une classe de citoyen"), et à ce moment là on peut comprendre les intentions réelles de chacun.

 

Et à mon avis, il reste toujours de la responsabilité de ceux qui en savent le plus d'informer les autres. Pas forcément de les convaincre, mais que ceux qui ne savent pas ne puissent pas dire par la suite "ah, zut, je ne savais pas". Ils auront fait leur choix en connaissance de cause, avec les conséquences qui vont avec.

Et malheureusement il me semble que beaucoup prennent le sujet un peu à la légère, comme si ça n'était pas grave et qu'il n'y aurait pas de conséquences sur les années à venir. 

 

Et si tu penses que le niveau est bas, c'est que tu t'es contenté de prendre l'information qu'on t'a envoyé, car si tu vas lire les programmes et tout ce qu'il y a autour, tu sais exactement pour les candidats de quel type d'avenir ils ont envie pour leur pays. Une fois ça en tête, tu réfléchis un peu et tu te demandes "et en vrai ça donne quoi?", pour savoir où ils en seront dans 5 ans. Et tu verras que malgré l'affichage des sujets sans importance par les médias, il y a de l'information, avec de bonnes intentions presque partout, et avec de bonnes et de mauvaises idées presque partout également.

Posté le 19 avril 2017 à 17h58
olivthill a écrit
xterminator a écrit Mouai... XN me déçoit... Il soutiens Macron ! Grosse perte d’estime, comment on peux rouler pour un tocard pareil...  +1 Il (ou sa femme que je soupçonne d'être plus militante que lui) ne devrait pas soutenir Macron, qui est un Hollande bis ; qui, chez Rotshild a fait fusionner Nestlé et Pfizer pour avoir le monopole des laits maternisés et fera donc payer ses commissions de millionnaire par les jeunes parents, qui favorisera donc toutes les grosses entreprises au détriment des petites entreprises et des consommateurs ; qui est un va-t-en-guerre soutenant les tirs contre Assad avant même qu'une enquête soit faite sur l'arme chimique, soit disant larguée d'un avion alors que c'était faux comme le montre la forme du tube et du petit cratère ; et qui est un menteur, ayant triché sur sa déclaration de patrimoine.

+1

Il y a quelque chose qui se trame avec ses cheveaux de Troie (sa femme, Pigasse et Bergé).

NIEL n'est pas un mondain, ni du genre à mettre en avant un candidat politique. Mais là ça fait beaucoup avec sa prise de position pour Macron...

Posté le 19 avril 2017 à 18h02

*ses chevaux de Troie

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).