Free recycle ses Freebox et a traité 450 tonnes de déchets électroniques en 2016

Free veut maitriser son empreinte écologique et dévoile certains de ses procédés internes en matière de recyclage et de reconditionnement.

Si différents types de déchets sont générés dans le cadre de l’activité d’Iliad, la plus grande majorité provient des équipements et des composants électroniques. Du coup afin d’en limiter au maximum la quantité, le groupe a systématisé la réutilisation des Freebox et de tous les accessoires (câbles, télécommandes, manettes de jeux, coques en plastique) qu’il reconditionne dans des usines de Freebox en France ou en Europe avant d’être réattribués à d’autres abonnés. A noter que le matériel défectueux est également mis en réparation dans ces mêmes usines et les composants ne pouvant être réutilisés, sont recyclés .

« En reconditionnant ses équipements, le Groupe permet d’économiser l’utilisation des matières premières, mais également, de maîtriser son empreinte écologique. Ainsi, la plupart des Freebox sont recyclées et reconditionnées pour un nouvel usage par un autre abonné », informe Iliad.

Autre dispositif, les équipes Freebox ont instauré « un procédé de polissage permettant ainsi de ne plus changer systématiquement le revêtement plastique des boîtiers Freebox Crystal lors de leur reconditionnement en usine.» Iliad a également fait le choix d’intégrer son propre centre de recherche et développement afin de réduire le plus possible la chaîne de production et travaille avec une société qui « procède au recyclage de tous les plastiques et composants, de manière à ce que tout soit revalorisé à l’extrême. »

À titre d’exemple de sa démarche citoyenne, Free a également mis en place des accords avec des Centres d’Aide par le Travail, qui retraitent certains produits comme les câbles, tout en étant pilotés par des usines pour les contrôles qualité. Enfin et de manière globale, les déchets générés par les sociétés d’Iliad, du fait de leurs activités industrielles, sont acheminés « vers les filières de destruction partenaires où ils y sont recyclés et revalorisés à 100 % selon les normes de destruction en vigueur en Europe ».

Voici un récapitulatif des déchets générés et recyclés en 2016 pour le compte de la société Freebox, qui engendre une part importante de ceux du Groupe :

  • 350 tonnes de plastique ;
  • 445 tonnes de déchets électroniques ;
  • 14 tonnes de ferraille ;
  • 128 tonnes de câbles et cordons ;
  • 106 tonnes de prises secteur.
COMMENTAIRES DES LECTEURS (28)
Afficher les 22 premiers commentaires...
Posté le 14 avril 2017 à 19h51

En tout cas pour moi, bravo free sur ce sujet pas facile, le recyclage globalement ça va rarement très loin :-)

Posté le 15 avril 2017 à 14h55

C'est ce que font les africain depuis un certain nombre d'années !

Ils recyclent tout.

Posté le 15 avril 2017 à 15h07

Bonjour,

 

Il est dommage que Free ne communique pas plus sur ce "process" de recyclage.

Par exemple, en joignant une communication à ce sujet avec la Fiche abonné lors de l'ouverture des boites ...

Ou une simple communication filmée sur le site officiel.

Dans tous les cas c'est une riche initiative ce recyclage, et d'autant plus avec la collaboration d'un Esat.

Posté le 15 avril 2017 à 19h05

C'est marrant il n'est mentionné nul part dans l'article que la principale raison qui pousse tous les opérateurs dans le monde à recycler les box et décodeurs est que ça leur fait gagner beaucoup d'argent! On change la coque et hop direction le nouvel abonné! Ça coûte beaucoup moins cher que de donner du neuf à tout le monde!

Mais non chez UF on préfère nous prendre pour des lapins de garenne, c'est à cause de la sensibilité ecolo de Xavier. Ben tiens!


Edox
Envoyer message
 
1287 points
Posté le 17 avril 2017 à 23h05

C'est bien de recycler les box, mais il faudrait peut etre un peu mieux tester les composants.

5 ans avec la meme V6 server sans souci.
Coup de foudre l'été dernier, on me la change par une "reconditionnée" (modele V1 sans wifi ac ni femto)

Et depuis, j'ai régulièrement le wifi qui tombe: le réseau devient invisible et il faut redémarrer le serveur pour que ca (re)marche.
Sans parler de l'écran qui est complètement cramé et difficilement lisible... on dirait un vieux CRT de la SNCF :D

 

Posté le 18 avril 2017 à 14h53

oui, c'est pas très "naturel" en ce moment ce type de retraitement : Économiquement parlant, le "jeter / re-fabriquer un inde-chine-afrique" reste encore le modèle le plus souvent rentable !

...pour la petite histoire, il y a 15 jours, je m'aperçois que les pneus de ma remorque (10 pouces) sont craquelées (trop vieux). Je contact ROADY : 45€ pour changé 1 pneu, ou 35€ pré-monté sur une nouvelle jante ! ...du coup, 2 jantes en parfait état à la poubelle !!!

C'est bien la preuve que, tant qu'il n'y aura pas de vraie taxes dissuasivent sur les déchets, il est moins coûteux de fabriqué en inde que de réparer en France !

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Cinq consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant le contenu de l'article, pour nous signaler une erreur, une faute d'orthographe, une omission, merci de nous contacter exclusivement par email;
  • Relisez-vous, n'abusez pas des majuscules et profitez de l'aide du navigateur en activant la correction orthographique