A moins de 3 mois de son ouverture, STATION F en dit plus sur son modèle de sélection

Alors que la phase de candidature pour son programme « entrepreneurs » a pris fin le 5 février dernier, STATION F annonce avoir bouclé sa sélection sans pour autant présenter la liste des pépites choisies (100 minimum). 

« Un nombre incroyables de postulants, du monde entier » que le plus grand incubateur au monde financé par Xavier Niel qui sera inauguré fin juin, a dû analyser à travers un processus bien précis. Une question se posait alors, à savoir comment le programme de STATION F sélectionne-t-il des start-ups ? 

Le formulaire en ligne

Première étape, les start-ups et ce peu importe leur lieu d’origine dans le monde, peuvent postuler au "programme entrepreneurs" en utilisant un formulaire en ligne disponible sur stationf.co. Aucun business plan de 24 mois n’est alors requis, " les gens continuent-ils à le faire ?", interpelle à ce propos le campus. Il s’agit ici d’un bref questionnaire sur le marché, le produit, et surtout sur les cofondateurs et l’équipe.

Que recherche STATION F dans la forme ? 

Les formulaires sont d’abord examinés par une team de 15 personnes : « Nous sélectionnons soigneusement les start-ups qui correspondent à certains critères ». Ainsi, l’équipe de la start-up candidate doit être entièrement dédiée au projet, de préférence avec deux co-fondateurs ou plus et avec des profils complémentaires. Surtout, la start-up doit montrer une preuve de concept et avoir un véritable potentiel de croissance. Sans oublier que le produit doit être évolutif et le marché doit être cohérent. Enfin, c’est une compétition, seulement les meilleurs entreront.

Les start-ups pré-sélectionnées enregistrent une interview en vidéo

Deuxième étape, les start-ups passent ensuite à l’épreuve de l’entrevue. En clair, les jeunes pousses se rassemblent pour une interview vidéo enregistrée en direct à l’aide d’un outil en ligne. Elles ont 30 secondes pour découvrir les questions et 30 à 60 secondes pour répondre : « Nous ne pouvons pas révéler toutes les questions que nous avons posées, mais voici l’essentiel : la plupart d’entre elles visent leur connaissance de leur produit, de leur marché et de leur force, mais nous avons également des questions amusantes», informe le blog de STATION F.

Le jury de sélection passe ensuite à l’action. Chaque start-up est examinée par au moins deux membres différents du jury, puis est notée avant que l’équipe n’ait le dernier mot. 

Parmi les membres, figurent notamment Eric Wahlfoss, cofondateur de Soundcloud, Salomon Hykes, fondateur de Docker, Quentin Sannié, co-fondateur de Devialet une startup primée pour l’excellence de ses innovations dans le son ou encore Soraya Darabi, fondatrice de Zady.com, une marque de consommation respectueuse de l’éthique aux États-Unis.

Le conseil de sélection est au final composé de 100 entrepreneurs à succès issus de 21 pays différents (Etats-Unis, Russie, Espagne, Canada, Turquie, Allemagne, Chine etc). La liste intégrale est à retrouver ici

COMMENTAIRES DES LECTEURS (5)
Posté le 10 avril 2017 à 11h45

Preum's

 

Franchement Respect à Xavier Niel pour ce qu'il fait pour l'image de la France et les Francais.

 

 

RESPECT!!!!!!!!!!


ABP
Envoyer message
 
227 points
Posté le 10 avril 2017 à 12h23
bODYBAG a écrit
Preum's   Franchement Respect à Xavier Niel pour ce qu'il fait pour l'image de la France et les Francais.     RESPECT!!!!!!!!!!

Soyonr honnets, il le fait surtout pour l'argent que ça va lui rapporter. Il ne va pas donner locaux et capitaux à ces startups sans rien attendre en retour en cas de succes.

Premium

thorontor
Envoyer message
 
3307 points
Modifié le 10 avril 2017 à 12h35
ABP a écrit
bODYBAG a écrit Preum's   Franchement Respect à Xavier Niel pour ce qu'il fait pour l'image de la France et les Francais.     RESPECT!!!!!!!!!! Soyonr honnets, il le fait surtout pour l'argent que ça va lui rapporter. Il ne va pas donner locaux et capitaux à ces startups sans rien attendre en retour en cas de succes.

Toi tu as du mal avec la philantropie... La reconnaissance peut se rechercher autrement que par l'argent. A part ca l'espace est loué aux startup....

Posté le 10 avril 2017 à 12h40
ABP a écrit
bODYBAG a écrit Preum's   Franchement Respect à Xavier Niel pour ce qu'il fait pour l'image de la France et les Francais.     RESPECT!!!!!!!!!! Soyonr honnets, il le fait surtout pour l'argent que ça va lui rapporter. Il ne va pas donner locaux et capitaux à ces startups sans rien attendre en retour en cas de succes.
A la limite l'un n'empêche pas l'autre, donc quoi qu'il en soit, bravo Niel.

 

Posté le 10 avril 2017 à 18h26
ABP a écrit
bODYBAG a écrit Preum's   Franchement Respect à Xavier Niel pour ce qu'il fait pour l'image de la France et les Francais.     RESPECT!!!!!!!!!! Soyonr honnets,
il le fait surtout pour l'argent que ça va lui rapporter. Il ne va pas donner locaux et capitaux à ces startups sans rien attendre en retour en cas de succes.

 

je pense qu il a passer ce cap depuis longtemps, il essaye d innover pour son pays et les jeunes connais pas de deuxième  Niel en France ou un autre patron qui investie autant pour les jeunes, bon aller il peut le faire je sais mais d autre aussi peuvent faire mais ne le font pas .

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).