Free viserait 25% du marché mobile italien avec la même stratégie de prix cassés

 

C’est à la fin de l’année ou début 2018 que Free fera son entrée sur le marché du mobile Italien. Et face au bouleversement apporté en France par Xavier Niel, les opérateurs Italiens se préparent déjà à l’arrivée du trublion français même si ils connaissent déjà la pression exercée par une rude concurrence. Que nenni, le carnet de route du trublion français ne changera pas. D’après Reuters, la maison-mère de Free estime « que ses offres à prix cassés lui permettront d’arracher 10% du marché italien en deux ou trois ans, avec pour objectif d’atteindre 25% ».

Free Mobile avait fait l’unanimité en France il y a cinq ans sauf chez les opérateurs avec des tarifs de 50% à 80% moins chers et un "bis repetita » semble plus que probable en Italie car selon toute vraisemblance Free va tenter de séduire les consommateurs italiens par le biais d’offres plus transparentes que les forfaits mensuels classiques proposés actuellement et les prépayés courants sur 28 jours au lieu de 30. D’après une analyste de chez Exane BNP Paribas « Il faut qu’ils frappent un grand coup" et « pourquoi pas un forfait gratuit au départ ou les six premiers mois offerts ?"

Par ailleurs, une source de Reuters constate que le marche Italien actuel est similaire à son voisin français avant l’arrivée de Free : « Vous avez trois opérateurs qui ne se préoccupent pas des Italiens", explique t-il avant de conclure que « les mêmes causes produisent les mêmes effets. » Pour Nicolas Didio, analyste chez Berenberg, le marché italien va être bousculé. "Je suis convaincu qu’Iliad va réussir" a-t-il confié. "Ils ont été très bons pour identifier les manques du marché et ils appuieront sur les faiblesses de leurs concurrents et la frustration des clients avec des campagnes marketing choc."

Du côté des futurs rivaux, aucune crainte ne semble transparaître. "Le marché italien compte déjà parmi les plus concurrentiels du monde et nous sommes habitués aux pressions sur les prix", a estimé de son côté Maximo Ibarra, administrateur délégué de Wind Tre, en mars. Tant et si bien que pour l’heure, le leader du marché Vodafone réagit en lançant officiellement il y a peu, son MVNO « Kena Mobile » afin de contrer l’arrivée de Free, mais aussi pour « protéger le positionnement premium de sa principale marque, TIM », rapporte l’agence de presse.

En bref, Free se prépare et va devoir intelligemment intégrer un marché dominé par des contrats à faibles marges, ce qui permet moins de marges de manoeuvre pour casser les prix. Iliad consacrerait environ « un milliard d’euros à l’acquisition de fréquences, dont la moitié à CK Hutchison Holdings et VEON dans le cadre des conditions liées à la concurrence pour boucler la fusion de leurs opérateurs respectifs, 3 Italia et Wind ». De quoi apparemment croître rapidement au début et sans trop débourser puisque d’après un analyste de Berenberg, l’accord avec Wind et 3 Italia implique que Free ne payera que si il recrute des clients.

Free va donc enfin devoir jouer sur deux tableaux si il veut se frayer une place au soleil  : les prix et la qualité de son réseau car les italiens semblent intransigeants sur ce dernier point. Une nouvelle révolution est-elle en route ?

 

Afin de mieux connaitre le marché italien du mobile, Univers Freebox vous propose également de retrouver l’interview d’Alessandro, le responsable du site UNIVERSO Free.

 

Source : Reuters

Publié le 05 avril 2017 à 10h07 par Maxime Raby
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (8)
Posté le 05 avril 2017 à 11h01

J'espère vraiment que free ne va pas reproduire ses erreurs ... disons que les italiens sont très conccurentiels sur les petits forfaits: je penses que ca sert a rien de vouloir fournir un forfait à 2e/mois et ca ne rapporterait rien.

Ce qu'il faudrait: un unique forfait à 15.99e/mois avec exactement la meme prestation que le forfait francais.

 

=> je dis ca je dis rien

Posté le 05 avril 2017 à 11h37
cliclem a écrit
J'espère vraiment que free ne va pas reproduire ses erreurs ... disons que les italiens sont très conccurentiels sur les petits forfaits: je penses que ca sert a rien de vouloir fournir un forfait à 2e/mois et ca ne rapporterait rien. Ce qu'il faudrait: un unique forfait à 15.99e/mois avec exactement la meme prestation que le forfait francais.   => je dis ca je dis rien

le forfait à 2 euros n'est pas une erreur il sert notamment aux personnes agées, qui n'ont besoin que de téléphoner sans avoir à débourser 17,96 euros juste d'abonnement... Perso mon père et plusieurs autres personnes âgées y sont passées, réalise des substantielles économies d'autant plus qu'il existe une large gamme de portable pour senior...


MSBOX
Envoyer message
 
1793 points
Posté le 05 avril 2017 à 12h32

Affaire à suivre.

A voir si le marché Italien subit ou pas le même sort que celui de la France.

 

 

Posté le 05 avril 2017 à 12h48
cliclem a écrit
J'espère vraiment que free ne va pas reproduire ses erreurs ... disons que les italiens sont très conccurentiels sur les petits forfaits: je penses que ca sert a rien de vouloir fournir un forfait à 2e/mois et ca ne rapporterait rien. Ce qu'il faudrait: un unique forfait à 15.99e/mois avec exactement la meme prestation que le forfait francais.   => je dis ca je dis rien

Aujourd'hui je ne sais pas mais au lancement du forfait free à 2€, avec les frais de connexion inter-opérateurs, sur UF ils parlaient d'un revenu moyen de 5/6 € par mois et ils gagnaient de l'argent... Si quelqu'un retrouve le topic ! 

Posté le 05 avril 2017 à 13h44

Je pense que le pari peut-être gagné si Free est en mesure d'offrir une offre combiné Mobile + Fixe.

Rappelons que Free est en pourpalers avec l'électricien italien pour exploiter son réseau fibre, et rappelons nous que l'offre combi avec le système de remise a beucoup joué dans le succès des offres en France.

Ce point sera d'autant plus important en Italie que sur le marché du mobile, les prix étant déjà assez bas, Free ne peut pas casser la baraque comme ils l'ont fait en France. Le point de différenciation majeure de Free en Italie en réalité... je pense que ce pourrait être la boxe fixe.

Je ne suis pas loin de penser que les enièmes reports de la v7 puissent être lié à cette aventure italienne, de manière à adapter l'engin aux offres programmées en Italie. Je mets une petite pièce pour imaginer que la Freebox v7 pourrait être la première "box" paneuropéenne

Posté le 05 avril 2017 à 14h06
ludohum a écrit
cliclem a écrit J'espère vraiment que free ne va pas reproduire ses erreurs ... disons que les italiens sont très conccurentiels sur les petits forfaits: je penses que ca sert a rien de vouloir fournir un forfait à 2e/mois et ca ne rapporterait rien. Ce qu'il faudrait: un unique forfait à 15.99e/mois avec exactement la meme prestation que le forfait francais.   => je dis ca je dis rien le forfait à 2 euros n'est pas une erreur il sert notamment aux personnes agées, qui n'ont besoin que de téléphoner sans avoir à débourser 17,96 euros juste d'abonnement... Perso mon père et plusieurs autres personnes âgées y sont passées, réalise des substantielles économies d'autant plus qu'il existe une large gamme de portable pour senior...

Dans ce cas on propose une offre adsl à 10e avec une limite de 10Go/mois sans téléphone et sans télévision... car pour l'instant c'est le forfait unique à 30e ou 40e ...

On ne dit pas que ca ne sert à rien, on dit que ca existe déjà en Italie (le forfait a 2e)

Posté le 05 avril 2017 à 19h38
maleau a écrit
cliclem a écrit J'espère vraiment que free ne va pas reproduire ses erreurs ... disons que les italiens sont très conccurentiels sur les petits forfaits: je penses que ca sert a rien de vouloir fournir un forfait à 2e/mois et ca ne rapporterait rien. Ce qu'il faudrait: un unique forfait à 15.99e/mois avec exactement la meme prestation que le forfait francais.   => je dis ca je dis rien Aujourd'hui je ne sais pas mais au lancement du forfait free à 2€, avec les frais de connexion inter-opérateurs, sur UF ils parlaient d'un revenu moyen de 5/6 € par mois et ils gagnaient de l'argent... Si quelqu'un retrouve le topic ! 

 

Exact, car il y avait la terminaison d'appel : les autres opérateurs reversaient plus à Free Mobile à chaque appel que l'inverse. La durée de ce dispositif avait même été réduite.

Pas certain que Free Mobile Italia en bénéficie...

Posté le 05 avril 2017 à 21h03

@Univers Freebox : "Tant et si bien que pour l’heure, le leader du marché Vodafone réagit en lançant officiellement il y a peu, son MVNO « Kena Mobile » afin de contrer l’arrivée de Free, mais aussi pour « protéger le positionnement premium de sa principale marque, TIM », rapporte l’agence de presse.

TIM, la marque principale de Vodafone Italie ? Il y en a un (agence de presse ou UF) qui est allé un peu vite en besogne tongue-out
Je ne sais pas qui est premier entre TIM et Voda sur la péninsule, mais TIM n'est pas la marque premium de Voda innocent
(j'ai voulu passer par "signaler une erreur", mais après ma saisie, "erreur 404", alors je le met ici..)

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).