Free, SFR : anticiper la fin du roaming et inclure les Etats-Unis dans ses forfaits mais pourquoi ?

Tactique et grignotage de parts de marché.

Les deux opérateurs ont sorti leurs armes par anticipation en vue de la fin du roaming en juin prochain. Free d’abord avec l’enrichissement de son offre à 19,99 euros incluant donc le roaming illimité toute l’année (35 pays) et une augmentation du godet de data à 5 Go/mois. A l’affût, SFR a répliqué, avec un forfait série limitée avec 15 Go/mois et 100% roaming. Visiblement, les deux concurrents étaient dans les starting-blocks depuis des mois. 

Alors que le vice-président de la commission européenne a jugé sur son compte twitter que « c’est bien de voir des offres des opérateurs télécoms qui reflètent déjà la fin des frais de roaming, au sein et au-delà de l’Union », l’analyste Sylvain Chevallier explique d’ailleurs dans Le Monde la stratégie finement préparée des deux opérateurs : « l’offre Free ne fait qu’anticiper ce qu’il va se passer. C’est un jeu tactique à qui dégaine le premier pour prendre des parts de marché », avant d’ajouter « que tous les opérateurs s’y préparent depuis des mois. La preuve, c’est que SFR était également prêt. » Dans les Echos, ce dernier a précisé avant-hier que l’équation n’était cependant pas facile pour eux : « si l’opérateur anticipe trop vite la fin du roaming, il peut perdre des revenus. S’il va trop lentement, il peut perdre des parts de marché. »

Sur les terres de l’Oncle Sam

Sans l’ombre d’un doute, le dénominateur commun des nouvelles offres de Free et SFR sont les Etats-Unis. Xavier Niel a d’ailleurs bombardé sur Twitter : « 5 Go sur un mois aux USA, c’est 45000€ au tarif standard pour un abonné Red/SFR. » Ironie du sort, le soir même, RED By SFR annonçait les US dans son nouveau forfait afin de contrer les ardeurs de Free. Mais pourquoi inclure les Etats-Unis ? Sylvain Chevalier, expert au cabinet de conseil BearingPoint l’explique tout simplement par le fait que « les opérateurs ne peuvent pas proposer n’importe quel pays. L’itinérance aux Etats-Unis ne coûte pas cher, contrairement à d’autres zones, comme l’Afrique ou les destinations soleil. » Pour l’heure il semblerait que les professionnels voyagent plus que le grand public et c’est peut être pour cela qu’Orange et Bouygues Télécoms ne s’alignent pas en conservant leurs forfaits haut de gamme adaptés à une clientèle spécifique.

COMMENTAIRES DES LECTEURS (46)
Afficher les 40 premiers commentaires...
Posté le 16 mars 2017 à 18h45
MSBOX a écrit
christodu599300 a écrit Comme il la dit aussi, la différence avec l'europe c'est qu'au US et Canada, c'est celui que tu appel qui paye. Quelqu'un reçoit un appel sur son portable, c'est le destinataire qui paye la communication. J'ai vecue au US et Canada, et je payé la reception des SMS. Et quand je contacter l'operateur pour trouver une solution pour les SMS de pub (car oui du coup quand tu reçoit une pub par SMS c'est toi qui paye. La seul solution que l'operateur ma proposer c'est de bloqué le numero sur le telephone sur mon telephone pour ne plus étre facturé la reception de c'est SMS de pub. C'est la data qui pose problème et non les appels. Les gens appellent souvent depuis leur hôtel car en général les appels locaux sont inclus aux USA Pour appeler un numéro français, la par contre c'est un autre débat  

Pour la data, tout simplement car il peuvent faire des tarif de gros pas cher. Tu connait le prix de la data quand tu est au US ou canada ? prend un forfait ;)

Donc au vu du prix des forfait les operateur peuvent sans probléme proposer des tarif pas cher au autre operateur étranger.

En amerique il fonctionne différamment, En france il pense a leur dividende les grosse société, alors qu'au US proposer des tarif pas cher au operateur étranger, rapportera des touriste, etc ....

Et qui dit touriste = communication sur le territoire = facturé a l'operateur. Alors que s'il propose des tarif cher au autre operateur les clients utiliserons au minimum leur telephone et donc pas beaucoup a facturé au operateur étranger.

Je sais pas si j'ai bien expliqué

Posté le 16 mars 2017 à 18h52

on peut dire ce qu'on veut là Xav. c'est les mangé 2 fois de suite severe sans vaseline.....de un , le super truc de mardi qui a fait pschiiiit ,et la reponse de SFR ....et deux la remarque du prix de la data de SFR aux USA et vlan reprend un coup .....

Posté le 16 mars 2017 à 19h38
touar a écrit
on peut dire ce qu'on veut là Xav. c'est les mangé 2 fois de suite severe sans vaseline.....de un , le super truc de mardi qui a fait pschiiiit ,et la reponse de SFR ....et deux la remarque du prix de la data de SFR aux USA et vlan reprend un coup .....

Une fois traduit ça donne quoi ?

Posté le 16 mars 2017 à 21h30
MSBOX a écrit
C'est la data qui pose problème et non les appels.

Voilà ce que c'est que de faire plusieurs choses à la fois...

 

Justement.
As tu vu le prix des forfaits en Suisse ?

Chez Salt avec engagement et sans mobile on est (hors promo) à...
20 CHF/mois (19€) pour... 500 Mo + appels vers Salt et fixes suisses (cela fait des années qu'on n'en voit plus des forfaits qui distinguent les appels vers les autres opérateurs mobiles).
59 CHF/mois (55€) pour de l'illimité + 200 Mo par mois en UE.
89 CHF/mois (83€) pour de l'illimité + 1 Go par mois en UE.

Comment peut on imaginer une seule seconde qu'un opérateur qui facture 55€ par mois à ses propres clients puisse faire cadeau de 5 Go/mois à des clients d'un opérateur français ?
Tu remarqueras également que passer de 200 Mo UE à 1 Go UE coute la modique somme de 28€ par mois...

Posté le 16 mars 2017 à 23h06
dom751 a écrit
MSBOX a écrit C'est la data qui pose problème et non les appels. Voilà ce que c'est que de faire plusieurs choses à la fois...   Justement.As tu vu le prix des forfaits en Suisse ? Chez Salt avec engagement et sans mobile on est (hors promo) à...20 CHF/mois (19€) pour... 500 Mo + appels vers Salt et fixes suisses (cela fait des années qu'on n'en voit plus des forfaits qui distinguent les appels vers les autres opérateurs mobiles).59 CHF/mois (55€) pour de l'illimité + 200 Mo par mois en UE.89 CHF/mois (83€) pour de l'illimité + 1 Go par mois en UE. Comment peut on imaginer une seule seconde qu'un opérateur qui facture 55€ par mois à ses propres clients puisse faire cadeau de 5 Go/mois à des clients d'un opérateur français ?Tu remarqueras également que passer de 200 Mo UE à 1 Go UE coute la modique somme de 28€ par mois...

les forfaits sont rapports aux salaires suisse aussi...


reno69
Envoyer message
 
18057 points
Posté le 16 mars 2017 à 23h42
loulyon a écrit
Je croyais que BT répliquait dans la foulée des offres de Free, or, pour l'instant, aucune annonce de leur part. J'ai actuellement un forfait B&Y 15j/an Europe, et je voyage souvent donc j'attends avec impatience une évolution de leur offres.

  Bonjour, loulyon il suffit de patienter cela viendra d'ici juin pour se mettre en conformité avec la réglementation Européenne !!!

wink

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Cinq consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant le contenu de l'article, pour nous signaler une erreur, une faute d'orthographe, une omission, merci de nous contacter exclusivement par email;
  • Relisez-vous, n'abusez pas des majuscules et profitez de l'aide du navigateur en activant la correction orthographique