Netflix veut diviser sa bande passante par 2 sans perte de qualité grâce à l’IA

Afin d’améliorer la qualité des ses vidéos, Netflix compte mettre en place un nouveau système de compression de vidéo nommé Dynamic Optimizer.

Ce nouveau système utilise le machine-learning (apprentissage automatique) afin de prédire de façon optimale la compression possible en fonction de chaque image. Reed Hastings (PDG de Netflix) a précisé lors du MWC de 2017 que la compression fonctionne le mieux dans les plans fixes où il y a peu de mouvement. Pour une même qualité, le débit nécessaire peut être divisé par 2. De quoi amélioré l’expérience utilisateur même si le débit n’est pas toujours à son paroxysme comme chez Free.

Une démonstration a été faite durant le MWC, dans l’exemple, le débit était de 100 kb/s pour les deux images.


Ancien algorithme de compression à gauche, le nouveau est appliqué à droite

Nous pouvons constater que le gain est visible et non négligeable. L’entreprise californienne a expliqué que les utilisateurs des pays asiatiques comme l’Inde, le Japon ou la Corée du Sud utilisent majoritairement leurs mobiles pour accéder à Netflix. L’intérêt d’une telle compression est évident quand on sait la variation de débit en mobilité. Cependant, Cette compression sera appliquée à tous les médias de lecture.

Afin de réussir ce tour de force, Netflix a collaboré avec l’université de Californie du Sud et l’université de Nantes. Il a fallu des centaines de milliers d’essais avec des centaines de visionneurs pour arriver à un tel résultat.

Il semblerait que cette technologie soit mise en place d’ici quelque mois seulement.

COMMENTAIRES DES LECTEURS (35)
Afficher les 29 premiers commentaires...
Posté le 07 mars 2017 à 09h52

Comme l'a très bien expliqué Stéphane_ping ici, il serait astucieux d'exploiter la norme H265 (HEVC) qui en dépit de ce que pensent certains à tort :

- Est très efficace dans des résolutions basses non 4K, ni HD.

- Permet d'être exploitées dès à présent sur la plupart des hardwares (le soft VLC en est le brillant exemple) d'autant plus que pour ces faibles résolutions, les processeurs sont peu sollicités.

- Est une norme (ancienne) adoptée au plan mondial et déjà fonctionnelle en Allemagne (DVB-T2)

J'ajouterais que chaque mois des labos créent des algorithmes plus ou moins exotiques. Les médias pensent qu'il s'agit alors d'une solution révolutionnaire mais la réalité est évidente : c'est l'industrie et le coût de revient qui décident.

Le H265 est donc le plus rationnel pour réduire de 40% la bande passante.

Posté le 07 mars 2017 à 10h10
Normand BZH a écrit
Le débat est : Pourquoi je paierais pour de la bande passante pour Netfix alors que je n'utilise pas Netfix ? Pourquoi Free devrait augmenter le prix de ses offres pour une petite partie des clients qui ont Netfix financées par la majorité qui n'utilisent pas Netfix ? Ce n'est pas aux FAI de faire supporter les augmentations de bande passante pour un opérateur tiers, c'est à ces opérateurs tiers de financer les augmentations de bande passante qu'ils empruntent pour diffuser leurs contenues payants. C'est leur problème.  

Il n'est pas à l'ordre du jour que free augmente le prix de ses offres pour prendre en charge la bande passante "prise par netflix" où as-tu lu ceci. Je sais que je suis stupide de ton point de vue mais j'aimerai bien avoir tes sources.

Et il n'y a pas que netflix dans ce cas, il y a également tous les contenus gratuits de youtube, les replay, les écoutes de musique en ligne. Idem lorsque beaucoup téléchargent (illégalement ou légalement la n'est pas le sujet ici) via les torrents, le p2p,... il ne bouffent peut être pas de la bande passante à un certain moment. Les services payant de cloud, de sockage en ligne... eux aussi consomment de la bande passante au moment du Up et du download... les jeux en ligne également...

Si on suit ce raisonnement dans ce cas soyons totalement individualistes et payons un abonnement en fonction de notre bande passante allouée et pourquoi pas sur le volume de données échangé, comme ça chacun paiera son juste prix... mais pas certain que ce soit les utilisateurs de netfilx qui soient les plus pénalisés...

Normand BZH a écrit
Ensuite ton comparatif vis à vis du quota de data possible sur l'abonnement mobile et la bande passante est stupide et sans rapports. Le quota de data et la bande passante sont 2 choses différentes.

 

Pour moi ce n'est pas sans rapport, car plus tu augmente le quota, plus potentiellement tu augmente la bande passante que va demander l'utilisateur. Quand tu est limité à 5 ou 10Go par mois tu vas forcément être plus regardant et économe sur les services et tu ne vas pas te mater des video sur youtube et autre en HD à tout va qui sont gourmand en bande passante. Je sais que ce sont 2 choses différentes, je ne suis pas si stupide que tu le laisse entendre, mais finalement l'un entraînera de facto l'autre. 

 

Posté le 07 mars 2017 à 10h27
tower41000 a écrit
quand le sage parle de tablettes, le fou regarde la box...

Quand le débile fait une fixette sur les tablettes, l'intelligent lui montre d'autres alternatives peu chers

Premium

Normand BZH
Envoyer message
 
-10029 points
Posté le 07 mars 2017 à 11h00

Valmen

Si tu pouvais avoir un autre discours stp, il n'est pas dans mon objectif de considérer que tu puisses être stupide, ni de le démontrer.

Je pars juste du principe que si les autoroutes du net ne correspondraient pas au besoin à ceux qui l'utilisent, les dimensionner autrement ça a un coût, et qu'il est normal de demander à celui qui s'en sert dans le but de vendre ses offres de participer aux moyens que ça demande.

 

Concernant le rapprochement entre le quota de data et la bande passante, ça a pour certains un rapport, et pour d'autre pas du tout.

Les usages des uns ne sont pas forcément les usages des autres.

Perso par exemple le fait d'avoir la possibilité d'user de 50 Go de data en 4G, ce n'est pas forcément pour regarder des vidéos HD, mais plus pour un partage de connexion en bureau mobile, me permettant de répondre à mes besoins sans forcément demander plus de débits, mais avoir un usage plus quotidien.

Il ne faut pas forcément tout ramener à Youtube ou visionner des vidéos HD.

Et une fois de plus en prenant les exemples de Youtube ou visionner des vidéos HD, il y a la personne au bout qui souhaite le faire, et à l'origine les sociétés qui font leur beurre avec ces usages, et donc celui qui fait son beurre avec doit, à mon sens, participer aux besoins qui permette son business.

Sinon économiquement ça crée des déséquilibres dangereux, et à la finale ce sera toujours l'ensemble des usagers qui paieront pour des usages différents.

Voila mon avis.

Posté le 07 mars 2017 à 12h21
Normand BZH a écrit
Les usages des uns ne sont pas forcément les usages des autres. Perso par exemple le fait d'avoir la possibilité d'user de 50 Go de data en 4G, ce n'est pas forcément pour regarder des vidéos HD, mais plus pour un partage de connexion en bureau mobile, me permettant de répondre à mes besoins sans forcément demander plus de débits, mais avoir un usage plus quotidien.

Je comprends ton raisonnement et le partage en grande partie, ce que je souhaite juste dire c'est que toi même dans tes usages tu es également consommateur de bande passante à ton niveau (ex: partage de connexion), usage que d'autres ne font pas et qui s'équilibrera avec leurs usages propres. C'est juste de pointer Netflix et quelque part les utilisateurs du doigt qui me dérange. Oui, probablement ces géants du web devrait mettre au portefeuille pour en supporter une partie (ce qui se traduirait de toute façon au final par une augmentation du prix chez le client).
Après j'ai vraiment l'impression qu'il n'y a que chez free que cela pose problème. Malgré la réduction drastique faite par free sur les connexions avec les serveur Netflix (et d'autres d'ailleurs), on voit malgré tout qu'on est a la limites des infrastructures de free. Et pour moi ce que fait free, est plus d'ordre financier pour eux qu'une prise de conscience d'un usage raisonné des tuyaux du web.

Je te rassures sinon, je ne résume pas tout à youtube et le visionnage de video, je prend juste cet exemple car je vois bien autour de moi l'explosion de ce type de consommation. Pour qui a des grands enfant à la maison, il s'en rendra compte.

 

Premium

Normand BZH
Envoyer message
 
-10029 points
Modifié le 07 mars 2017 à 15h15

Il n'est pas question de pointer du doigt les utilisateurs, mais plutôt l'entreprise qui fait son beurre avec les services qu'elle propose, tout en s'exonérant d'investissement dans les réseaux qu'elle contraint ses utilisateurs d'utiliser.

D'ailleurs si on revient à l'exemple de Youtube avec Free, si je me rappelle bien les dernières infos à ce sujet, Youtube aurait mis la main au portefeuille pour participer au dimensionnement des réseaux pour permettre ses usages.

Bien sur que Free adopte une défense liée à son économie, je trouve cela responsable de leurs parts.

D'ailleurs à l'heure ou d'autres opérateurs et FAI débauchent leurs personnels, Free et FreeMobile embauchent, ça ne pourrait sans doute pas se faire sans une maitrise des coûts, quand d'autres font le choix de plaire à des boites comme NetFix et investissent dans leurs réseaux pour les satisfaire, au lieu de préserver l'emploi.

http://www.universfreebox.com/article/38317/Iliad-Free-a-plus-que-double-son-nombre-de-salaries-en-6-ans

Il n'y a rien de gratuit.

C'est un débat de fond, qui a raison qui a tord !?

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Cinq consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant le contenu de l'article, pour nous signaler une erreur, une faute d'orthographe, une omission, merci de nous contacter exclusivement par email;
  • Relisez-vous, n'abusez pas des majuscules et profitez de l'aide du navigateur en activant la correction orthographique