Retour à trois opérateurs : pour le DG adjoint d’Orange, il suffit d’attendre

Ramon Fernandez, DG adjoint et directeur financier d’Orange.

 

Qui trop se hâte reste en chemin.

Déclarations et démentis se succèdent tous azimuts récemment, les principaux concernés s’observent. Même si Stéphane Richard a fait un pas en avant lors de la présentation des résultats 2016 d’Orange, affirmant que « la consolidation a toujours du sens et je ne suis pas le seul à le penser. Les mêmes raisons qui la justifiaient par le passé existent toujours ». Martin Bouygues est quant à lui plus nuancé, assurant qu’il « n’y avait pas de discussions en cours » et qu’il n’est pas « d’un tempérament très mondain. J’ai croisé Stéphane Richard, toujours avec plaisir, deux ou trois fois. J’ai aussi rencontré Patrick Drahi deux ou trois fois dans ma vie. Xavier Niel, je l’ai vu deux fois dans ma vie. Donc voilà, je vous rappelle que nos perspectives, c’est nos clients, nos collaborateurs et nos actionnaires. Et ce dans ce sens-là. » Du côté de chez SFR, c’est Patrick Drahi qui serait à l’initiative d’éventuelles négociations en vue de la consolidation du secteur des télécoms d’après La Lettre de L’Expansion. Alors que Free reste pour l’heure muet. Inutile dès lors de spéculer même si la question d’un passage à trois opérateurs se pose de plus en plus, un an après l’échec de rachat de Bouygues Télécom par Orange. 

A ce propos, il semblerait que le directeur général adjoint et directeur financier d’Orange, Ramon Fernandez, ait la réponse à cette question  : la patience, comme il l’a rappelé à La Tribune lors d’une escale au Mobile World Congress de Barcelone. A ses yeux, la consolidation « se pose à peu près dans les mêmes termes qu’ avant. La France est l’un des rares derniers marchés à quatre acteurs en Europe. Il y a pas de raisons fondamentales à ce que on reste dans cette situation. A terme , il nous paraît - et je crois que c’est un sentiment assez partagé par tous - que c’ est un marché qui se consolidera. Encore faut-il que les conditions soient réunies . Ce qui n’ est pas encore le cas aujourd’hui", avant de conclure : « il nous suffit d’attendre. »

Publié le 02 mars 2017 à 10h11 par Maxime Raby
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (19)
Posté le 02 mars 2017 à 10h27

Oui le marché va se consolider c'est sure... quand SFR sera forcé de vendre


msg
Envoyer message
 
2141 points
Posté le 02 mars 2017 à 10h42
cliclem a écrit
Oui le marché va se consolider c'est sure... quand SFR sera forcé de vendre

C'est pour ça que Martin est si optimiste !

Il n'est plus le maillon faible .

Posté le 02 mars 2017 à 10h45

Les proies sont faciles à trouver, Bouygues, SFR, ou encore Free (mais la j'espère que non !)

Posté le 02 mars 2017 à 10h56

ça dépendra surtout des résultats aux élections présidentielles... si l'état actionnaire majoritaire d'orange voudra faire rentrer le loup dans la bergerie!

Posté le 02 mars 2017 à 11h03

Ils font de la spéculation à coup d'annonce tout simplement. On va lire l'inverse de ce qui a été dit la veille et ceci jusqu'au élection.

Posté le 02 mars 2017 à 11h29

Bonjour , .... FREE ( j'en suis ) est géré par un Homme d'Affaire qui ne réfléchira pas longtemps à vendre FREE devant une ( alléchante ) possibilité de prise de bénéfice ... 

Posté le 02 mars 2017 à 11h36
Eva Nezac a écrit
Bonjour , .... FREE ( j'en suis ) est géré par un Homme d'Affaire qui ne réfléchira pas longtemps à vendre FREE devant une ( alléchante ) possibilité de prise de bénéfice ... 

Heu... c'est pas comme si Iliad avait été acquis par Xavier Niel à des dizaines de fois moins que sa valeur actuelle... Il pourrait vendre et faire des bénéfices dès maintenant.

Posté le 02 mars 2017 à 12h07

Toujours les mêmes bon vieux articles qui ressortent du placard 

Posté le 02 mars 2017 à 13h54
Eva Nezac a écrit
Bonjour , .... FREE ( j'en suis ) est géré par un Homme d'Affaire qui ne réfléchira pas longtemps à vendre FREE devant une ( alléchante ) possibilité de prise de bénéfice ... 

Vous confondez hommes d'affaires et personne attirée par l'argent. Est-ce que les  Bill Gates, Steve Jobs ont vendu leur entreprise quand ils auraient pu faire un gros tas de pognon?

Que ferait XN de l'argent récupéré?  Il ne vendra que lorsqu'il pensera qu'il pourra faire quelque chose d'autre ailleurs.

 

Posté le 02 mars 2017 à 13h55
Eva Nezac a écrit
Bonjour , .... FREE ( j'en suis ) est géré par un Homme d'Affaire qui ne réfléchira pas longtemps à vendre FREE devant une ( alléchante ) possibilité de prise de bénéfice ... 

MOUAAAAAHAHAHAHA... pardon. 

dans 5 ans illiad vaudra le double voire le triple. 

tu crois vraiment qu il va lacher la poule aux oeufs d or comme ca? 

Posté le 02 mars 2017 à 13h57
Ostiny a écrit
Eva Nezac a écrit Bonjour , .... FREE ( j'en suis ) est géré par un Homme d'Affaire qui ne réfléchira pas longtemps à vendre FREE devant une ( alléchante ) possibilité de prise de bénéfice ...  Heu... c'est pas comme si Iliad avait été acquis par Xavier Niel à des dizaines de fois moins que sa valeur actuelle... Il pourrait vendre et faire des bénéfices dès maintenant.

illiad a ete FONDÉE par niel... 

Posté le 02 mars 2017 à 14h41
cliclem a écrit
Oui le marché va se consolider c'est sure... quand SFR sera forcé de vendre

tu lis dans mes pensé cool

Premium

taduarial
Envoyer message
 
8960 points
Posté le 02 mars 2017 à 15h55

la mort de l'humanité, juste une question de temps également...


gdnico
Envoyer message
 
1142 points
Posté le 02 mars 2017 à 16h22
tower41000 a écrit
Eva Nezac a écrit Bonjour , .... FREE ( j'en suis ) est géré par un Homme d'Affaire qui ne réfléchira pas longtemps à vendre FREE devant une ( alléchante ) possibilité de prise de bénéfice ...  MOUAAAAAHAHAHAHA... pardon.  dans 5 ans illiad vaudra le double voire le triple.  tu crois vraiment qu il va lacher la poule aux oeufs d or comme ca? 

Je ne pense vraiment pas que Xavier soit interessé uniquement par le pognon car sinon il aurait pu et pourrait s'en faire beaucoup plus. Par exemple il aurait pu entrer dans une entente avec les autre FAI dans l'adsl à ces debut. On aurait des prix bien different aujourd'hui. Il pourrait aussi verser plus de dividende aux actionnaires (comme Martin ou Patrick), etc...


Dr.X
Envoyer message
 
166 points
Posté le 02 mars 2017 à 16h39
Eva Nezac a écrit
FREE est géré par un Homme d'Affaire qui ne réfléchira pas longtemps à vendre  devant une ( alléchante ) possibilité de prise de bénéfice ... 

Justement, c'est peut-être beaucoup moins vrai de Niel que de Drahi ou même Bouygues.

Lui est le créateur d'Iliad, et le fric pour le fric n'est pas son truc, il semble plus intéressé par ce qu'il peut faire avec, pour "faire bouger les lignes".

Ca s'est vu largement avec Free, dans le mobile après le fixe, ça se voit avec l'école 42, "Station F" à la Halle Freyssinet, la cité immobilière qu'il va développer pour les utilisateurs de Station F, ainsi que tous les investissements qu'il fait par ailleurs, dans son fond de capital risque ou dans les médias.... il y a toujours une dimension atypique et iconoclaste dans son approche des sujets, et effectivement, il a tendance à faire bouger les lignes. Je ne pense pas qu'il juge "être au bout" de ce qu'il peut faire avec Iliad/Free, si on juge par son entrée en Italie, son intérêt pour T-Mobile aux USA ou son lancement dans les DOM/TOM, et lui parait comme Orange en capacité d'attendre que l'un ou l'autre de SFR ou Bouygues se retrouve dans une situation où consolider fera plus de sens que poursuivre seul.

 

C'était clairement Bouygues le candidat, au dernier épisode (l'opération de fusion avec Orange qui a capoté dans la dernière ligne droite). La poursuite de la dégradation de sa situation chez SFR alors que Bouygues se redresse met le coup de projecteur sur SFR pour le "prochain épisode", en effet. C'est Drahi qui semble avoir maintenant le plus intérêt à ce que les lignes bougent, sinon il va se trouver dans une impasse: début de ses échéances lourdes à rembourser assez prochainement alors que sa situation est passée en pertes et qu'il a déjà ratiboisé pratiquement tout ce qui était possible en termes de coûts (reste à exécuter les 5000 suppressions de poste décidées au 4e trimestre 2016).

 

A suivre, donc.. Free sera là pour en tirer sa part de profit, mais plus le temps passe, moins Free a de bénéfice à en tirer, donc ils seront (très!) difficiles dans la négo!

Posté le 02 mars 2017 à 19h30
Dr.X a écrit
C'est Drahi qui semble avoir maintenant le plus intérêt à ce que les lignes bougent, sinon il va se trouver dans une impasse: début de ses échéances lourdes à rembourser assez prochainement alors que sa situation est passée en pertes et qu'il a déjà ratiboisé pratiquement tout ce qui était possible en termes de coûts (reste à exécuter les 5000 suppressions de poste décidées au 4e trimestre 2016).   A suivre, donc.. Free sera là pour en tirer sa part de profit, mais plus le temps passe, moins Free a de bénéfice à en tirer, donc ils seront (très!) difficiles dans la négo!

Toute la différence entre un "entrepreneur", qui crée tous des jours de la valeur ajouter, qui mise sans arrêt sur du nouveau et une "essoreuse à pognon", engeance provoquant hélas à plus ou moins long terme toujours le même effet: la terre brulée!

 

Posté le 02 mars 2017 à 20h03

vivement le retour à 0 opérateur

Posté le 03 mars 2017 à 13h00
msg a écrit
cliclem a écrit Oui le marché va se consolider c'est sure... quand SFR sera forcé de vendre C'est pour ça que Martin est si optimiste ! Il n'est plus le maillon faible .

 

Ben c'est très clair hein les gars , SFR ,  Sa Fout Rienpourarrangerleschoses


reno69
Envoyer message
 
19394 points
Posté le 06 mars 2017 à 18h53

 Bonjour, encore un article pour faire du commentaire car il y a écrit :

Inutile dès lors de spéculer même si la question d’un passage à trois opérateurs se pose de plus en plus, un an après l’échec de rachat de Bouygues Télécom par Orange. 

 Pour les abonnés je ne vois vraiment pas en quoi la question d’un passage à trois opérateurs se pose de plus en plus bien au contraire vu que la situation financière de Bouygues Télécom semble s'améliorer, il vaut bien mieux pour nous rester à 4 opérateurs cela stimule la concurrence.

  Et le fait de dire : « il nous suffit d’attendre. » cela me parait tellement une évidence (une Lapalissade).

wink

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).