Déploiement 4G dans le métro et le RER : les raisons du retard

Antennes 3G/4G SFR dans le métro Concorde 
 
 
Actuellement les lignes 1 du métro, A et B du RER sont couvertes en grande partie alors pour la ligne C le déploiement est progressif. Pour Paris intra-muros, il faudra attendre.
 
 
En 2016, l’ARCEP et la RATP ont signé un accord dans lequel ils s’engagent à unir leurs efforts afin d’assurer une connectivité 3G et 4G de qualité sur l’ensemble du réseau souterrain de la RATP. Le régulateur est même venu constater l’avancée des travaux sur le terrain au début du mois. Au total, 3000 antennes haut débit devaient être installées ainsi que 300 km de câbles de fibre optique. Une mission ardue commencée en 2013, visant 320 stations de métro et celles des lignes A et B du RER, qui devait prendre fin en 2016. Pourtant actuellement le déploiement est fortement perturbé et l’objectif a été repoussé à fin 2017.
 
Les raisons du retard
 
Dans ses lignes, Le Parisien rappelle que pour obtenir une couverture convenable, une antenne doit être installée tous les 500 mètres soit la distance entre deux stations de métro, ces dernières sont parfois trop profondes et sont reliées par des souterrains du XXe siècle ce qui complique considérablement la tâche. Interrogé par le quotidien, le chef de projet de la RATP, Mathieu Portier explique qu’au-delà de l’aspect sécuritaire, le problème essentiel subsiste le manque de place pour tirer les câbles ou installer les équipements » sachant qu’il est nécessaire « d’installer un équipement pour chacun des quatre opérateurs". Au total, cinq grandes armoires électriques ainsi qu’un ventilateur sont posés dans chaque station et sont soumis à la chaleur et aux risques d’incendies. La limitation à 50htz, du seuil d’exposition aux ondes semble aussi constituer un véritable casse-tête pour les ingénieurs.
 
L’objectif actuel consiste à équiper « les lignes les plus fréquentées (1, A et B) ». Et c’est loin d’être évident à en croire le spécialiste qui précise que « Si l’on constate qu’au bout d’un tunnel, c’est trop compliqué, on bascule à la station suivante, puis on y reviendra. »
COMMENTAIRES DES LECTEURS (18)
Posté le 20 février 2017 à 15h48

" La limitation à 50htz, du seuil d’exposition aux onde" c'est quoi le rapport entre hertz et puissance d'émission ?

 


CH56
Envoyer message
 
3142 points
Posté le 20 février 2017 à 15h56

Bonjour

Loin de moi l'idée de critiquer les "ingénieurs", mais cet article est à prendre avec des pincettes.

Première remarque, pour une station de téléphonie mobile, les valeurs limites à ne pas dépasser sont :

  • pour une antenne UMTS : 61 V/m
  • 28 V/m pour un émetteur de radiodiffusion

  • pour le wifi et les fours micro ondes : 61 V/m

Alors l'histoire du casse-tête à 50 HTz j'ai un peu de mal (à la tête ?).

Deuxième remarque, le contexte particulier du métro est bien connu, les retards ne sont pas une exception mais une constante. dire "actuellement le déploiement est fortement perturbé" ne m'a strictement rien appris sur les raisons de ce nième retard. A défaut de s'expliquer ils auraient pu au moins citer quelques échéances 2017 pour certaines lignes ou stations, sauf s'ils bossent sans planning sans reporting et sans échéances.

Baratin, je dirais, en étant gentil. tongue-out

Posté le 20 février 2017 à 16h28

Mouais, je vois surtout une grosse volonté de la part de la RATP de ne pas faire avancer les choses (contrats à renégocier avec les opérateurs? ) j'ai un peu de mal à comprendre pourquoi, mais on ne me fera pas croire qu'il est compliqué d'installer une armoire sur un quai, et faire monter une antenne au dessus de la voie de métro pour qu'elle couvre également les tunnels. Peut être que le signal ne serait pas optimal, mais au moins les stations seraient couvertes, ce qui signifie plus de 50% du temps de trajet et les 3-4 minutes d'attente pour avoir son métro.

Donc effectivement, quand on a pas envie que ça avance, on met plus de 4 ans pour couvrir 3 pauvres lignes... Sinon on se bouge et on fait avancer les choses. Ca marche dans la majorité des autres villes, donc il n'y a pas vraiment d'excuse valable!

Posté le 20 février 2017 à 16h50

Et c'est que maintenant qu'ils s'en rendent compte?

Avant d'annoncer au grand public, on fait des études au préalable!!!

Posté le 20 février 2017 à 17h12

Donc les raisons du retard ne sont que des éléments que tout le monde connaissait avant! Je n'appelle pas ça des raisons, j'appelle ça s'être planté!

Posté le 20 février 2017 à 18h29

j'aimerais qu'on m'explique pourquoi à  Shanghaï on capte la 4G dans presque toutes les lignes de metro depuis des années ,  que le débit est excellent et qu'ils testent même la 5G sur certaines lignes. Leurs ingénieurs sont-ils meilleurs ? (beaucoup ont faits leurs études à  l'etranger,  voire en France)

Et les jeunes qui suivent leurs séries préférées en sortant du boulot se comptent par milliers pour ne pas dire millions

Posté le 20 février 2017 à 19h03

En fait, c'est juste le rythme RATP

Quand on voit que la station chateau rouge doit etre fermée plus d'un an pour rénovation !!! (même si ils rajoutent une entrée, c'est long un an)

Ou que la réparation d'un escalator peut prendre 1 semaine 

Alors que dans d'autres pays on construit un immeuble de 15 étages en 6 jours

https://www.youtube.com/watch?v=6wg6SYjTG6A

ou un de 30 étages en 15 jours

https://www.youtube.com/watch?v=6wg6SYjTG6A

 

Posté le 20 février 2017 à 19h17
CH56 a écrit
Bonjour Loin de moi l'idée de critiquer les "ingénieurs", mais cet article est à prendre avec des pincettes. Première remarque, pour une station de téléphonie mobile, les valeurs limites à ne pas dépasser sont : pour une antenne UMTS : 61 V/m 28 V/m pour un émetteur de radiodiffusion pour le wifi et les fours micro ondes : 61 V/m Alors l'histoire du casse-tête à 50 HTz j'ai un peu de mal (à la tête ?). Deuxième remarque, le contexte particulier du métro est bien connu, les retards ne sont pas une exception mais une constante. dire "actuellement le déploiement est fortement perturbé" ne m'a strictement rien appris sur les raisons de ce nième retard. A défaut de s'expliquer ils auraient pu au moins citer quelques échéances 2017 pour certaines lignes ou stations, sauf s'ils bossent sans planning sans reporting et sans échéances. Baratin, je dirais, en étant gentil.

Comme d'habitude, du baratin. C'est culturel chez la RATP

Posté le 20 février 2017 à 19h19
jinge333 a écrit
Mouais, je vois surtout une grosse volonté de la part de la RATP de ne pas faire avancer les choses (contrats à renégocier avec les opérateurs? ) j'ai un peu de mal à comprendre pourquoi, mais on ne me fera pas croire qu'il est compliqué d'installer une armoire sur un quai, et faire monter une antenne au dessus de la voie de métro pour qu'elle couvre également les tunnels. Peut être que le signal ne serait pas optimal, mais au moins les stations seraient couvertes, ce qui signifie plus de 50% du temps de trajet et les 3-4 minutes d'attente pour avoir son métro. Donc effectivement, quand on a pas envie que ça avance, on met plus de 4 ans pour couvrir 3 pauvres lignes... Sinon on se bouge et on fait avancer les choses. Ca marche dans la majorité des autres villes, donc il n'y a pas vraiment d'excuse valable!

J'avoue, à quai tu y restes plus longtemps que dans un tunnel.

Posté le 20 février 2017 à 22h23

typiquement des lieux ou la mutualisation aurait du etre obligatoire mais pourquoi faire simple...

Posté le 20 février 2017 à 22h27
abydos a écrit
j'aimerais qu'on m'explique pourquoi à  Shanghaï on capte la 4G dans presque toutes les lignes de metro depuis des années ,  que le débit est excellent et qu'ils testent même la 5G sur certaines lignes. Leurs ingénieurs sont-ils meilleurs ? (beaucoup ont faits leurs études à  l'etranger,  voire en France) Et les jeunes qui suivent leurs séries préférées en sortant du boulot se comptent par milliers pour ne pas dire millions

La taille du pays? les constructions par destruction totale de l existant? Si c'estpas malheureux de pas pouvoir suivre sa serie préférée en sortant du boulot snif

Posté le 20 février 2017 à 22h53

Je me demandais : pourquoi s'ils n'ont pas la possibité de faire passer des cables de ne pas plutôt avoir opté pour des répèteurs de signal reseau comme ceux que l'on peut trouver pour le wifi par exemple ?

Posté le 21 février 2017 à 00h42

C'est l'Arlésienne... Et la RATP comme d'habitude, prend les gens pour des cons, et le fait avec aplomb...."ouiiiii euuuuh, il y a des tunnels..., On ne savait pas... On pensait qu'il faisait Nuit d'un coup à Nation et puis Jour à Nanterre Université..."


freebx
Envoyer message
 
-771 points
Posté le 21 février 2017 à 01h44

Hé oooooooh les gars ingenieurs de mes deux missionnés par la RATP !!! 

Vous connaissez le câble rayonnant ?

Ça se déroule dans le tunnel ou bien dans la station en 1 journée.. ensuite, vous le reliez le système de transmission au matos opérateur et basta.

Quel bande d'incompétents.... Et ça se dit pro... Mon Dieu !!! 

Posté le 21 février 2017 à 06h18

Comment se fait-il qu'il y a quelques années un opérateur (sfr) ait pu déployer le réseau 3g 4g sur la ligne 1 et la ligne rer a ? s'ils l'ont fait ce ne doit pas être si compliqué ? quand je fais le parcours auber -> etoile -> la defense j'ai 30 ou 40 megas dans tunnel et wagons

Posté le 21 février 2017 à 06h22
abydos a écrit
j'aimerais qu'on m'explique pourquoi à  Shanghaï on capte la 4G dans presque toutes les lignes de metro depuis des années ,  que le débit est excellent et qu'ils testent même la 5G sur certaines lignes. Leurs ingénieurs sont-ils meilleurs ? (beaucoup ont faits leurs études à  l'etranger,  voire en France) Et les jeunes qui suivent leurs séries préférées en sortant du boulot se comptent par milliers pour ne pas dire millions

Pareil ici à Tokyo, on ne fait pas même la différence sur la connexion lorsqu'on est en tunnel : 4G plein pot partout et depuis longtemps, c'était pareil à Osaka.
L'ensemble des réseaux sont couverts et ça en fait des kilomètres pour cette mégalopole. C'est toujours pour ça que je trouve ça fou que l'on ait pas de réseau à Paris, Lyon ou Marseille... A Marseille d'ailleurs même en station j'ai constaté qu'il n'y avait souvent pas de réseau... ><

Posté le 21 février 2017 à 07h26

Très belle initiative mais qui risque d'augmenter les risque de vol à l'arraché des téléphones portables .

Posté le 21 février 2017 à 11h16
nico7518 a écrit
[...] la réparation d'un escalator peut prendre 1 semaine  [...]

Il y a pire: J'ai pu voir un même escalator en panne 1 semaine sur 2 pendant 1 an. Ou dans une gare 100% RER D: l'escalator en panne pendant plusieurs mois, pratiquement un semestre!

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Cinq consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant le contenu de l'article, pour nous signaler une erreur, une faute d'orthographe, une omission, merci de nous contacter exclusivement par email;
  • Relisez-vous, n'abusez pas des majuscules et profitez de l'aide du navigateur en activant la correction orthographique