Vidéo : visite guidée au sein de l’Ecole 42 de Xavier Niel

 

 

Détente, esprit d’équipe et codage à outrance, une formule qui fait ses preuves.

Le magazine Sept à Huit sur TF1 est allé à la rencontre des étudiants de l’Ecole 42 créée en 2013 par Xavier Niel, le patron de Free, qui forme au codage informatique et au métier du numérique. Une visite au coeur d’une structure atypique et innovante avec un guide de premier choix, Xavier Niel lui-même. Pour rappel, ici, pas de professeurs, ni de cours, les élèves évoluent et se corrigent eux-même à travers une toile de 21 niveaux à débloquer pour terminer le cursus. Totalement gratuite, l’école est ouverte 24h sur 24 et 7j sur 7, elle propose un programme d’au moins trois ans, nécessitant 50 heures de codage par semaine. Sur les 3000 étudiants acceptés, 40% n’ont pas le BAC. En somme, un réel tremplin afin d’intégrer sans mal à la sortie des start-ups ou de plus grandes entreprises qui semblent s’intéresser de plus en plus à ce concept qui met en avant le travail d’équipe et la créativité. 

Xavier Niel : « Même dans ceux qui n’ont pas fait des cursus exceptionnels, on va trouver des gens fantastiques, ce que l’on va leur apprendre ici, c’est le codage informatique, c’est leur apprendre à gérer vraiment au plus profond un ordinateur et on sait que les gens qui avaient ce savoir là ont pu créer les plus grandes entreprises de ces dernières années comme Google, Snapchat, si on prend tous les produits que l’on utilise tous les jours dans notre vie, ces derniers ont été faits par des gens qui savaient faire ce qu’ils (les étudiants) sont en train d’apprendre à faire. »

Publié le 20 février 2017 à 09h47 par Maxime Raby
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (4)

freebx
Envoyer message
 
-771 points
Posté le 20 février 2017 à 10h00

Généralement ceux qui ont les idées ne sont pas ceux qui les réalisent techniquement mais bon...

Posté le 20 février 2017 à 11h06

Vu le reportage Hier.

Tres interessant.

Dommage j'ai passé l'age de l'integrer :-) mais j'aurais bien aimé que ce genre d'ecole existe dans les années 80-90.


reno69
Envoyer message
 
19119 points
Posté le 21 février 2017 à 02h09
Philg62 a écrit
Vu le reportage Hier.Tres interessant. Dommage j'ai passé l'age de l'integrer :-) mais j'aurais bien aimé que ce genre d'ecole existe dans les années 80-90.

 Bonjour, Philg62 tout a fait d'accord avec vous ce sont des chanceux pour moi cela aurait été dans les  années 60 à l'époque, je touchais beaucoup à l'informatique (ma passion) je travaillait le Basic, le langage C, l'Hexa le binaire l'octal etc, j'ai quand même fait l'école Edouard Branly à Lyon pour une formation d'électronique, mais je faisait ça en cours du soir et le samedi et parfois le dimanche et je travaillait le reste du temps.

 Heureusement mon employeur adaptait mon emploi du temps pour me permettre d'assister aux cours (horaires aménagés) et cela m'a permis d'avoir un emploi d’électronicien et d'obtenir mon diplôme, mais cela m'a demandé beaucoup de sacrifices au niveau familial pendant plusieurs années, cependant cela à payé au final et j'ai maintenant une retraite complémentaire cadre et je savoure.

  Alors c'est vrai  que si à l'époque j'avais eu une telle opportunité, cela aurait été le rêve surtout que j'étais à fond dedans je faisait des programmes, des jeux j'étais avide de tous ce que je découvrais, une époque formidable ...

smile

Premium

taduarial
Envoyer message
 
8785 points
Posté le 21 février 2017 à 12h18

oui sympa en effet

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).