La régie du groupe Canal + présente un chiffre d’affaires de 300 millions d’euros et prévoit 2017, ainsi que le lancement de CNews

Francine Mayer, présidente de la régie du groupe Canal +

La présidente Francine Mayer de la régie du groupe Canal + a présenté ses offres pour 2017 à 180 clients, comme le rapporte Le Figaro. Alors que 2016 a été marqué par une réduction de la portion congrue des tranches en clair de Canal +, le transfert de l’équipe du Petit Journal chez TF1 et la grève d’un mois à i-Télé, Francine Mayer indique que "2016 a été excellente pour toutes nos chaînes gratuites, avec des progressions à deux chiffres."

Le passage de i-Télé à CNews se fera le lundi 27 février

Et même "sur i-Télé, les recettes ont été stables. Les annonceurs sont restés." La présidente précise même que le passage de i-Télé à CNews se fera le lundi 27 février. "Quant au chiffre d’affaires de Canal + Régie, il n’a que légèrement reculé. Les recettes de C8 et CStar ont compensé la quasi-totalité de la baisse de Canal +".

Le chiffre d’affaires de la régie du groupe Canal + pour 2016 est donc de 300 millions d’euros. Elle représente donc la troisième régie de France après TF1 et M6. Celle-ci commercialise les espaces publicitaires de ses chaînes gratuites, payantes, ceux de ses sites et plateformes en ligne, mais aussi ceux des salles UGC.

De plus, Canal + Régie propose de plus en plus à ses annonceurs de cibler les millenials (moins de 30 ans). Elle souhaite aussi poursuivre l’accompagnement de C8, qui monte en gamme et qui est donc la locomotive publicitaire du groupe. Avec une part d’audience de 3.8 %, C8 revendique tous les attributs d’une grande chaîne. La régie garde un objectif de 8 % de part d’audience à atteindre "d’ici trois à quatre ans".

"En télévision, on ne connaît ni les robots ni la fraude à l’audience"

Canal + veut aussi miser sur le "brand content", qui correspond à des contenus créés spécifiquement pour les marques. La régie annonce donc la création de Canal Brand Factory, qui est dédié aux nouvelles formes de publicité. Francine Mayer estime que "la part du budget des annonceurs consacrée aux opérations spéciales, y compris le sponsoring, sera de 20 à 30 % contre environ 5 à 10 % aujourd’hui".

Le marché publicitaire veut aussi plus de publicité ciblée, ce qui est interdit actuellement par la législation pour les diffusions nationales en direct. Francine Mayer dénonce : "Google et Facebook captent quasiment toute la croissance de ce marché" et elle termine en indiquant que "le cadre réglementaire de la télévision apporte à ce média et aux annonceurs des garanties de sûreté inégalées. En télévision, on ne connaît ni les robots ni la fraude à l’audience".

COMMENTAIRES DES LECTEURS (2)
Posté le 05 février 2017 à 22h56

Recently a great app named TaskBucks has been launched that rewards people for doing simple works. Other news broke that Yonder Music is first app to go ad-free experience.

Posté le 28 septembre 2017 à 12h51

I love to play this Online and free word cheats game more than any other game and now i like to share this with my friends and to the others.One of the best ever game where you can learn about words during play the game.Follow the link of this how to cheat at words with friends game and play this most entertaining card game for free and online and even without download the game.Many many thanks for this awesome and amazing game.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).