i-Télé devant le CSA, à cause de ses difficultés à assurer l’antenne

Ce mercredi, à 15h30, la chaîne d’information i-Télé est convoquée devant le CSA, le gendarme de l’audiovisuel, comme l’indique Le Figaro. La direction du groupe Canal + va donc répondre à cette convocation qui concerne "le respect des obligations". Il sera donc question de parler des difficultés connues depuis quelques semaines pour assurer l’antenne. 

Alors que les salariés étaient en grève en octobre-novembre dernier, pendant 31 jours, ils sont 98 a avoir annoncé et rendu effectif leur départ de la chaîne. Avant cette grève, i-Télé comptait 180 salariés dont 120 journalistes. Depuis, la chaîne tourne au ralenti, alors que le directeur d’i-Télé s’était engagé à remplacer tous les départs avant la fin de l’année 2016. 

Les salariés ne peuvent donc plus assurer une grille des programmes en direct toute la journée. Un engagement qui avait pourtant été pris par i-Télé auprès du régulateur, lors de la signature d’une convention. 

En décembre, la chaîne a ainsi attiré en moyenne 0.5 % des téléspectateurs contre 1 % un an auparavant. I-Télé veut donc maintenant regagner de l’audience en cherchant de nouvelles têtes d’affiches, parmi lesquelles on trouverait Patrick Poivre d’Arvor, qui aurait demandé que Jean-Marc Morandini ne figure plus sur la grille des programmes pour accepter de venir. 

Enfin, i-Télé devrait aussi devenir CNews, comme c’était prévu initialement il y a quelques mois alors que la grève était déjà commencé. 

COMMENTAIRES DES LECTEURS (12)
Posté le 11 janvier 2017 à 11h29

La question est de savoir comment le groupe Canal va t'il financer la reconstruction de cette chaine et la reconquête des parts de marché, avec en parallèle la communication nécessaire à accompagner un changement de nom, tout en se trouvant dans une situation délicate au niveau de son groupe liée à une perte d'abonnés ?

De plus le secteur des chaines d'informations n'est il pas maintenant plus que surchargé pour un pays tel que la France. Nous aurons bientôt plus de chaine d'informations que de chaines généralistes...

Posté le 11 janvier 2017 à 11h39

C'est domage car I-télé etait bien plus propre que bfmtv avant que morandini arrrive poussé par bolo.

j'ai vraiment l'impression que bolo fait tout pour pourrir le groupe canal 


Edox
Envoyer message
 
1308 points
Posté le 11 janvier 2017 à 11h56

Qu'ils commencent par faire different des autres.

Ils ont les memes emmissions aux meme horaires: Ruth Elkrief sur BFM et Ferrari sur iTele ,meme chose aux meme heures.

 

 

 

Posté le 11 janvier 2017 à 12h13

TV info bobo en difficulté, j'en suis fort aise !

Assurément une chaine qui si elle disparaissait ne manquerait pas à grand monde.


nce
Envoyer message
 
49 points
Posté le 11 janvier 2017 à 12h39

il y a beaucoup trop de chaines d'info (et de chaines en général) en France , il vaudrait mieux moins de chaînes  mais de qualité supérieure. On a l'mpression que les programmes ne sont fait que pour abrutir les gens qui sont comme des poissons face à leurs écrans ....

Posté le 11 janvier 2017 à 13h04

Ils ont qu'à boucler cette chaine qui ne sert pas à grand chose, limite je préfère le BFM de Drahi que Itele de Bolloré qui censure sa rédaction !  Sacré Bollo !  La seule bonne chaine d'info en gratuit c'est LCI, avec du débat, des émissions ect. Le reste on peut s'en passer aisément. 

Posté le 11 janvier 2017 à 13h19
nce a écrit
il y a beaucoup trop de chaines d'info (et de chaines en général) en France , il vaudrait mieux moins de chaînes  mais de qualité supérieure. On a l'mpression que les programmes ne sont fait que pour abrutir les gens qui sont comme des poissons face à leurs écrans ....

les programmes sont fait pour vendre de la pub!

Posté le 11 janvier 2017 à 14h00
gdnico a écrit
nce a écrit il y a beaucoup trop de chaines d'info (et de chaines en général) en France , il vaudrait mieux moins de chaînes  mais de qualité supérieure. On a l'mpression que les programmes ne sont fait que pour abrutir les gens qui sont comme des poissons face à leurs écrans ....
les programmes sont fait pour vendre de la pub!

les chaines (et sociétés) privées sont faites pour faire gagner de l'argent par tout les moyens a son proprio (et autres actionnaires) , la pub étant un moyen visible et direct mais pas uniquement.

Posté le 11 janvier 2017 à 14h20

Il serait temps que le CSA sonne la fin de la récréation et révoque l'exploitation du Canal 16. Pauvre Itélé, qui n'a clairement pas mérité ça, détruite par le trio Bolloré LOLandini, Nedjar, ce dernier ayant renvoyé une pigiste pour 30 minutes de retard suite à un problème. Qui voudrait travailler avec ces types ? CNEWS est dores et déjà morte-née. 


veve
Envoyer message
 
501 points
Posté le 11 janvier 2017 à 16h56
J. a écrit
Il serait temps que le CSA sonne la fin de la récréation et révoque l'exploitation du Canal 16. Pauvre Itélé, qui n'a clairement pas mérité ça, détruite par le trio Bolloré LOLandini, Nedjar, ce dernier ayant renvoyé une pigiste pour 30 minutes de retard suite à un problème. Qui voudrait travailler avec ces types ? CNEWS est dores et déjà morte-née. 

 

Mais si le CSA avait réellement du pouvoir, ils auraient révoqué N°23, NRJ12, I>Tele, TV Hanouna (C8)...
Et plusieurs autres du cable/Sat, mais rien... ils vont avoir 1 blame apres 10 blames, ils auront 1 avertissement.... Pour a la fin se faire taper sur les doigts....


Posté le 11 janvier 2017 à 17h06

on peut dire que c'est plus que le flou chez Itélé

Posté le 11 janvier 2017 à 18h41

Une chaine de "ré-information" qui ne me manquera pas. Il serait temps que certains comprennent qu'avec internet la pravda n'a plus aucun intérêt....

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Cinq consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant le contenu de l'article, pour nous signaler une erreur, une faute d'orthographe, une omission, merci de nous contacter exclusivement par email;
  • Relisez-vous, n'abusez pas des majuscules et profitez de l'aide du navigateur en activant la correction orthographique