Les dessous de l’énorme bug technique qui a eu lieu lors du lancement de Free Mobile

 
Le 10 janvier 2012, Free lançait ses offres mobiles qui allaient révolutionner le marché. Les 2 forfaits, à 20€ et 2€ (15,99€ et 0€ pour les abonnés Freebox) ont rencontré un succès immédiat dés leur annonce, si bien que les Free Centers ont été pris d’assaut, ainsi que le site internet de Free Mobile. Mais voilà, pour ceux qui s’en souviennent, un gros bug technique empêchait de s’inscrire sur Internet. Le site a sauté suite aux centaines de milliers de tentatives de connexions. 
 
Aujourd’hui, et suite à une décision de justice qui vient de tomber, BFM Business rapporte ce qu’il s’est passé ce jour là. Le site d’information explique que, selon Free « l’un des développeurs a pris la liberté de modifier plusieurs lignes de code, quelques heures seulement avant la mise en ligne du site internet. Et ce alors que des tests concluant avaient été réalisés la veille du lancement de Free mobile ».
 
Rani Assaf, le directeur technique de l’opérateur, a donc convoqué sur le champ l’équipe de développeurs et deux choix leur sont laissés : soit accepter une rupture conventionnelle ou s’exposer à un licenciement pour faute grave. Si certains acceptent et partent avec une prime de licenciement, le développeur en question refuse.
 
En 4 jours, Rani Assaf reconstruit ce que les 6 ingénieurs ont mis 2 ans à bâtir
 
En attendant, il faut réparer le site d’inscription de Free Mobile au plus vite. Dans le livre « La Voie du Pirate », les journalistes Solveig Godeluck et Emmanuel Paquette expliquent que "Rani s’attelle à la tâche, seul (...) En 4 jours sans dormir et en ingurgitant des quantités astronomiques de café, il reconstruit ce que les 6 ingénieurs ont mis 2 ans à bâtir". Rapidement, tout est réglé, et le vendredi soir Free Mobile comptabilisait 2 millions d’abonnés.
 
Le développeur incriminé va ensuite être licencié et c’est dans la lettre de licenciement que Free explique que "cet acte fautif a fortement impacté l’activité et l’image de la société […] Plus de 700.000 personnes ont tenté de se connecter sur le site mardi 10 janvier mais seules 7.500 demandes d’inscription ont pu être saisies (soit moins de 1%) et les données enregistrées se sont avérées inexploitables". Et l’opérateur de préciser qu’il a dû "monopoliser d’autres services pour la mise en place d’un logiciel de substitution"
 
Le développeur porte l’affaire devant les prud’hommes et donne sa version des faits : "C’est un défaut de configuration matérielle des serveurs informatiques qui a eu pour conséquence qu’ils n’ont fonctionné qu’à hauteur de 5%, ce qui a occasionné un embouteillage pour les usagers". Il estime que son équipe a été victime d’une "punition collective" et lui-même d’un "licenciement vexatoire"
 
Mais c’est à Free d’apporter des preuves et il ne peut produire que des articles de presse relatant ce problème technique concernant le cafouillage du site de Free Mobile. En septembre 2013 Free est donc condamné par le Conseil des prud’hommes à payer 30.000 euros au développeur. Cette décision a été confirmée par la Cour d’Appel de Montpellier il y a quelques semaines. Le développeur touchera ainsi « 27000 euros d’indemnités, dont 13.000 euros de dommages et intérêts pour licenciement ‘sans cause réelle et sérieuse’ » rapporte BFM Business. Une décision de justice que Free n’a pas souhaité commenter.

 

COMMENTAIRES DES LECTEURS (91)
Afficher les 85 premiers commentaires...
Posté le 23 décembre 2016 à 01h08

2 ans pour faire un espace client web?

Et à 6 developpeurs ?

lol ils font quoi de leur journee ?

À mon avis BFM business devrait revoir ses sources

Posté le 23 décembre 2016 à 10h49

Personne n'a dit le contraire concernant les JSP, mais toi tu parlais d'applet java, ce qui n'est pas du tout la même chose. Les applet Java c'est l'équivalent de Flash ou Silverlight, c'est exécuté côté navigateur. Donc tu confonds tout.

Ensuite, le figaro utilise bien de l'URL rewriting. Exemple :

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2016/12/23/20002-20161223ARTFIG00073-la-dette-publique-atteint-21604-milliards-d-euros-au-troisieme-trimestre.php

Tu crois vraiment qu'ils vont s'amuser à créer un fichier PHP par page ? Maintenant, est-ce qu'il y a une raison pour laquelle il faudrait absoluement mettre .php dans ce cas, à part du noobisme du dev / sysadmin, ou une raison historique ? Toutes les autres URL hors articles n'ont pas de ".php" par ailleurs. Et ils utilisent un Varnish, donc niveau performances ils s'en foutent. C'est le proxy qui fait le job.

Tous tes autres exemple je passe, juste me parler de php.net/manual/fr/function.hash.php c'est un peu évident qu'ils veuillent montrer qu'ils dev leur site en utilisant leur techno, donc c'est volontaire. Pareil, on n'est même pas sûr qu'il n'y ait pas d'URL rewriting derrière.

Concernant la taille du site et le modèle MVC, on parle quand même du site d'inscription de Free...

Bref tout ça pour revenir au sujet initial : quand tu as un site de l'envergure et de la renommée de Free, tu évites de dires aux potentiels attaquant que ton site est développé avec telle technologie. Tu n'as toujours pas répondu sur ce point et tu dévies. Quand au fait que tu me sortes l'argument d'autorité comme quoi tu es dev web avec ton diplôme pour le certifier, merci, mais je suis dans le même cas et ça ne prouve rien du tout. Mon diplôme doit même valoir 100 fois le tiens, c'est pas pour autant que je considère supérieur à un autre.

Posté le 24 décembre 2016 à 21h45

Heureusement que Rani Assaf était à pour réparer la connerie du dit en question développeur.

Rani Assaf est l'un des concepteur de la Freebox, un des génie qui ont crée ce bijou de boitier et quia totalement révolutionné les box. Des box qu'on peut optimiser, paramétrer de manière jamais vu chez d'autres opérateur. Rani Assaf et son confrère Sébastien Boutruche sont mes idoles et leur réussite sont à mes yeux un modèle à copier. Merçi Monsieur Assaf d'avoir donné vie à la Freebox avec votre génie. Une fortune personnelle estimé à plus de 120 millions d'euros, dirigeant du club de Nîmes Olympique dont il est actionnaire, aussi actionnaire d'une part de Free, ce mec est un pur génie en terme de busness il sait y faire et son talent pour l'informatique et l'électronique est indéniable, sans lui on aurait probablement jamais eu la Freebox telle qu'on la connait. Alors moi je dis chapeau bas à ce gaillard bidouilleur et créateur de talent. A savoir qu'il a vécu durant de longues années en France avec une carte de séjour provisoire tout en ayant une activité profesionnelle. Ce mec a écrit une partie de l'histoire de Free, un acharné de travail. Quand Xavier Niel a repéré et ensuite recruté Rani Assaf, ce qui le smené par la suite à bâtir et créer ensemble la technologie Freebox ben Xavier a probablement fait le meilleur choix de toute sa vie. donc je peux comprendre la réaction des élites de Free car ce genre de bourde aurait pu coûter la vie d'un entreprise avant même qu'elle se lançe. Ce genre de fautes, si on aurait été aux USA, n'importe où dans une boite de ce genre, comme par exemple la Syllicon Vallée, ben le développeur n'aurait jamais fait long feu il aurait été mit "out" aussitôt. Faut ocmprendre les enjeux, il n'avait pas le droit à l'erreur sinon ben qu'il retourne à l'école. Et quand on sait maintenant que ce développeur à mit des années avec en plus l'aide de 5 autres développeurs pour construire les codes alors qu'un génie comme Rani Assaf à mit quelques heures (96 heures) pour réparer la connerie du dévelppeur ben voilà y'a anguille sous roche hein ! Sans déconner en plus il ne l'accèpte pas et va jusqu'au prud'hom je trouve cela assez pitoyable de sa part le mec savait les enjeux et son erreur n'aurait pas été pardonné dans une grosses boîtes américaine ou même n'importe où dans le monde. Ensuite j'espère pour lui que son nom ne se fera pas trop entendre car ça signifierait que sa carrière est terminée qu'elle entreprise voudrait l'embaucher sachant son incompétence qui aurait pu détruire une entreprise ?.


freebx
Envoyer message
 
-771 points
Posté le 26 décembre 2016 à 22h20
Meda31 a écrit
...

Je viens de tomber sur cet article http://m.vanityfair.fr/actualites/france/articles/rani-assaf-l-associe-fantome-de-xavier-niel/16660 

Hallucinant un vrai hacker laughing !!! 

Posté le 07 février 2017 à 19h49
If you set out to make me think today; mission accomplished!  I really like your writing style and how you express your ideas.  Thank you.
weight loss supplement gummies

 

Posté le 12 juin 2017 à 13h54
I have read your article, it is very informative and helpful for me.I admire the valuable information you offer in your articles. Thanks for posting it..
Mobile Legends 5v5 MOBA Cheats

 

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).