Patrick Drahi pourrait se servir de Hot, en Israël, comme d’un laboratoire, pour produire des séries en France

SFR pourrait prochainement se servir de son opérateur télécoms Hot, qui produit des séries en Israël, comme d’un laboratoire pour débuter sa production de séries en France, comme l’indique Les Echos. SFR vient notamment de racheter "Sirènes", qui sera diffusé sur SFR Play d’ici peu. L’opérateur a déjà un autre projet de coproduction, "Paris-Tel-Aviv", à l’étude. 

Arrivé en Israël en 2009, il prend le contrôle de Hot en 4 ans, avant de racheter l’opérateur Mirs et décrocher une licence de téléphonie mobile 3G. Il a ensuite lancé, en 2013, la chaîne d’information internationale i24News. Hot est aujourd’hui le numéro 2 dans le fixe en Israël et se place quatrième dans le mobile sur 5 opérateurs, dont fait partie Golan Telecom, détenu à 30 % par Xavier Niel. 

Patrick Drahi voudrait reproduire ce modèle, en France, avec SFR

Hot est aussi numéro 1 de la télévision avec 60 % de parts de marché, et compte deux chaînes Hot 3 et Hot Plus, mais en distribue plus de 190. L’opérateur est surtout connu pour ses séries. Il en achète plus de 150 par an, mais en produit aussi : fictions, "docuréalité", séries pour enfants. Et ce sont ces productions, qui ont un certain succès, que Patrick Drahi voudrait reproduire en France avec SFR. 

En Israël, Hot doit aussi suivre la loi qui impose de consacrer 8 % de son chiffre d’affaires à la production de séries. Il atteint aujourd’hui 9.5 %, soit 87.7 millions d’euros. "Le coût d’un épisode de fiction en Israël est de 200.000 à 250.000 dollars, contre 600.000 en France et jusqu’à 2 millions aux États-Unis" affirme le vice-président de Hot. 

Mais Hot a des difficultés à amortir les coûts de production sur les 8 millions d’habitants que compte Israël. De plus, la publicité est interdite sur les chaînes du câble dans le pays. Pour gagner de l’argent, il est donc important que Hot exporte pour environ 30 % de ses productions, et arrive aussi à faire face à l’arrivée de Netflix. 

Publié le 19 décembre 2016 à 10h05 par Caroline Puissant
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (5)
Posté le 19 décembre 2016 à 10h47

SFR qi sort ses missiles ... cool

 

Posté le 19 décembre 2016 à 11h51

Ce  serait bien qu'il fasse de même en France, au moins les séries ne doivent pas suivre la stupide chronologie des médias : https://fr.wikipedia.org/wiki/Chronologie_des_médias#Dispositif

Posté le 19 décembre 2016 à 13h38
FrousseTelecom a écrit
Ce  serait bien qu'il fasse de même en France, au moins les séries ne doivent pas suivre la stupide chronologie des médias : https://fr.wikipedia.org/wiki/Chronologie_des_médias#Dispositif
https://fr.wikipedia.org/wiki/Chronologie_des_médias

 

Posté le 19 décembre 2016 à 22h20

Hot est aujourd’hui le numéro 2 dans le fixe en Israël et se place quatrième dans le mobile sur 5 opérateurs,

 

si je comprend bien il et 2 éme sur 2 en fix  et 4 eme sur 5 en mobile ,un peut comme en france cool


reno69
Envoyer message
 
19394 points
Posté le 26 décembre 2016 à 18h47

  Bonjour, SFR va t-il pratiquer les mêmes coûts s'il fait des séries en France ou seront ils tentés de les faire en Israel ou cela coûte moins cher et en suite de les revendre à SFR France en faisant une petite marge au passage ???

 Mais le principe est bien s'ils arrivent à les rentabiliser car les exclusivités restent réservées à un plus petit nombre et pour amortir c'est plus difficile !!!

wink

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).