TF1 se dit "ouvert à d’autres partenariats avec des acteurs de la SVoD, des opérateurs télécoms ou d’autres partenaires média dans le monde" pour ses fictions

TF1 se dit ouvert à des partenariats pour proposer aux téléspectateurs plus de fiction, mais à moindre coût pour la chaîne, comme en fait part Les Echos. Le but est de partager les coûts avec des acteurs de la SVoD ou des télécoms. TF1 travaille déjà avec NBCUniversal et RTL sur une série américaine dont le financement se partage donc en trois, "Gone", dont le tournage commencera en début d’année. 

"La télévision en prime time n’est généralement pas un genre rentable", rappelle Ara Aprikian, numéro 2 de la chaîne. Ces partenariats représentent donc un intérêt pour TF1, afin de partager les investissements. "Notre objectif n’est pas de diminuer systématiquement les coûts, d’autant que nous voulons une fiction à forte valeur ajoutée. En revanche, on peut éviter d’en supporter la totalité".

TF1 a différents projets de fiction

C’est d’ailleurs dans ce sens que va le partenariat avec Netflix de mai, qui permet à l’opérateur de SVoD d’avoir de la visibilité et à TF1 d’avoir un coût moins important. "Nous sommes ouverts à d’autres partenariats avec des acteurs de la SVoD, des opérateurs télécoms ou d’autres partenaires média dans le monde, pour monter des financements conjoints et se développer à l’international." Des discussions sont en cours avec certains partenaires possibles. 

TF1 a différents projets de fiction et va relancer une nouvelle série inspirée du roman "Juste un regard" d’Harlan Coben. La chaîne prépare aussi un feuilleton quotidien pour l’été prochain. Mais elle veut aussi mieux rentabiliser la diffusion de ses séries, en proposant une exploitation multichaîne, des exportations et aussi par le biais du digital. 

Enfin, TF1 veut aussi se servir de l’essor du "binge watching", qui consiste à regarder plusieurs épisodes d’affilée. Avec "La Vengeance aux yeux clairs", MyTF1 a proposé l’intégralité de la série, payante, dès le premier soir. Celle-ci a apporté 160.000 téléchargements à 1.99 euros. 

COMMENTAIRES DES LECTEURS (7)

ggdu27
Envoyer message
 
1709 points
Posté le 13 décembre 2016 à 11h46

Du coup on aura les nouveaux épisodes de Joséphine Ange gardien en svod ? Ce serait bien ça. Bon investissement undecided

Posté le 13 décembre 2016 à 12h08

il ne veulent pas que ça leurs coutent trop cher... ils veulent juste amasser du fric avec leurs pubs non stop en passant de la merde...... CHAINE POURRIE !!!

Posté le 13 décembre 2016 à 12h23

TF1 cherche des partenaires aussi dans les télécoms pour réduire les coûts!!

Ce n'est pas TF1 avec une autre chaine qui souhaiteraient faire payer les opérateurs pour diffuser leurs contenus?


ozf77
Envoyer message
 
2435 points
Posté le 13 décembre 2016 à 13h34

on a l'impression que ca cherche deseperement de l'argent frais de partout

wink


2bar
Envoyer message
 
338 points
Posté le 13 décembre 2016 à 14h13

 "Enfin, TF1 veut aussi se servir de l’essor du "binge watching..."

Pour l'instant, ils en sont au Great Money Binge.

C'est bien de rêver d'aspirer des capitaux sans rien faire, mais ça peut finir en prison très vite.

Posté le 13 décembre 2016 à 14h35

TF1 fait bien partie des boites françaises dont il ne me dérangerait pas si elles disparaissaient... Reprendre la chaine 1 pour quelque chose de mieux ne serait pas un mal!

Posté le 13 décembre 2016 à 14h35

nouveau phising qui vise free

 

Free
 

Bonjour ????????? ,

Il existe une carte-cadeau Free.fr émise sur votre compte. You can validate here now: http://free.qualtrics.fr/OWk58p

Merci,
Celine Bourven
Service à la clientèle

 

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).