Xavier Niel et d’autres milliardaires lancent un fonds pour innover dans les énergies renouvelables

Des milliardaires lancent un fonds pour innover dans les énergies renouvelables, comme ils l’avaient annoncé un an plus tôt, lors de la COP 21 qui avait lieu à Paris. Ils espèrent ainsi combattre le dérèglement climatique en effectuant les premiers investissements l’an prochain, comme le rapporte Numerama

Ce fonds, nommé "Breakthrough Energy Coalition", dont la durée de vie est de 20 ans, devrait toucher en premier la technologie permettant le stockage durable de l’énergie, qui pourra donc bénéficier de ce fonds, dans la mesure où n’importe quel progrès dans ce domaine sera immédiatement profitable aux sources d’énergies renouvelables dont le caractère est intermittent, comme l’éolien ou le solaire.

Accumuler en avance de l’énergie pour pallier les jours défavorables

Ces deux ressources sont aussi aléatoires puisqu’elles dépendent des conditions météorologiques. L’idée est donc de pouvoir accumuler en avance de l’énergie pour pallier les jours défavorables. Comme l’indique Bill Gates, qui en est le président, le fonds s’intéresse "à tout ce qui conduit à une énergie propre, bon marché et fiable". Le but sera aussi de faire sortir les technologies des laboratoires pour pouvoir les tester dans les conditions réelles. Mais pour ça, il faut de l’argent, raison de la création du fonds. 

Près de Bill Gates, on trouve notamment, parmi les 32 membres, Jeff Bezos d’Amazon, Richard Branson de Virgin, Xavier Niel de Free, Masayoshi Son de Softbank, George Soros et Mark Zuckerberg de Facebook.

Une première levée de fonds permet à Bill Gates de prévoir un investissement d’au moins un milliard de dollars dans les domaines de la production et le stockage d’énergie, l’efficacité énergétique, l’agriculture ou le transport. Le niveau d’implication des autres reste à découvrir mais pourrait se compter en dizaines, voire centaines de millions de dollars. 

COMMENTAIRES DES LECTEURS (23)
Afficher les 17 premiers commentaires...

msg
Envoyer message
 
1847 points
Posté le 13 décembre 2016 à 18h23

Bill Gate est déjà passé expert dans la défiscalisation d'une grosse partie de sa fortune de par sa fondation qu"il a créer et dont il reçoit des dons d'autres grandes fortunes .
Avec ce coup , il fera au mieux d'autres émules qui ne payeront pas d'impôts et au pire de futures victimes de bulles spéculatives .

X.Niel risque d'y laisser des plumes comme d'autres avec Madoff ou Rocancourt .

 


fab123
Envoyer message
 
3154 points
Posté le 13 décembre 2016 à 19h31

Belle initiative

Posté le 13 décembre 2016 à 20h12

Tes bien, mais je ne vois pas Martin B ? Il ne fais pas partie du club des milliardaires ? 


reno69
Envoyer message
 
17888 points
Posté le 13 décembre 2016 à 23h27
NiPenseMemePas a écrit
Tiens, tous ces gens là croyent dans le réchauffement climatique et le rôle majeur de l'Homme dedans. Quelle bande de fous!

   Bonjour, NiPenseMemePas qui sait ! la différence en l'homme et l'animal c'est qu'il est capable de réfléchir et ne fonctionne pas seulement à l'instinct, après seul ses décisions peuvent être bonnes ou mauvaises (libre arbitre), au moins ces gens se posent des questions fondamentales sur l'avenir de la planette malgré leurs fortunes, ce que les dirigeants de ce monde ne font pas forcement, alors on verra et au moins ils auront essayé quelque chose contrairement à d'autres qui ne pensent qu'à eux ...

 @+

wink

Posté le 14 décembre 2016 à 13h31
msg a écrit
X.Niel risque d'y laisser des plumes comme d'autres avec Madoff ou Rocancourt .  

Il ne cherche peut-être pas la rentabilité, mais à laisser une empreinte verte.

Posté le 14 décembre 2016 à 13h41
edyty a écrit
pour le déreglement de la planete ? c'est un gag ?  .. alors  Niel il est bien sympa ..sympa pour la planete ce fond sauf que ..les serveurs web pollue largement +  c'est un véritable pb !  Branson ..lui est ses avions etc facebook .. lui aussi avec ses serveurs ils polluent un max! le banquier qui lui donne de l'argent aux pollueurs  amazon  qui pollue avec serveurs, etc

Ce ne sont pas les serveurs en soi qui polluent, mais la manière de fabriquer l'électricité pour les serveurs. Si la fabrication électrique était toute issue  de production renouvelable, on ne parlerait plus de pollution électrique.

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Cinq consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant le contenu de l'article, pour nous signaler une erreur, une faute d'orthographe, une omission, merci de nous contacter exclusivement par email;
  • Relisez-vous, n'abusez pas des majuscules et profitez de l'aide du navigateur en activant la correction orthographique