L’antenne Free mobile, située à Epieds-en-Beauce, fait bouger les habitants après avoir été implantée

Une antenne relais Free Mobile fait parler d’elle après son implantation à Epieds-en-Beauce, non loin d’Orléans. En effet, les habitants sont contre l’installation de cette antenne, comme le partage La République du Centre. L’antenne se positionne non loin de la déchetterie, ce qui signifie pour les habitants qu’elle est à moins de 100 mètres des premières maisons et à peine 500 mètres d’une école. 

Une membre du Collectif du Montcornu déclare que "les antennes relais sont décriées depuis de nombreuses années car elles peuvent provoquer des effets néfastes sur la santé. Nous avons eu connaissance de cette installation que le jour de son implantation. Aucune information provenant de la mairie n’a été donnée aux riverains du lotissement. L’affiche du permis de construire n’était pas visible de la route, notamment lorsqu’on se rendait à la déchetterie".

Free Mobile se positionne pour que rien ne change concernant l’antenne

Elle indique également que le maire n’a su lui donner des renseignements sur la raison de l’installation près des maisons et de l’école, les fréquences d’émission et sur la portée de l’antenne Free Mobile. 

Un collectif d’habitants a donc été créé et une pétition lancée qui a été adressée à la mairie et à Free Mobile. À la suite, une réunion d’information a eu lieu le 7 décembre dernier, où des représentants de Free Mobile étaient présents. 

Et pourtant, chacun est resté sur ses positions. Les habitants pour le démantèlement et le choix d’un autre emplacement et Free Mobile pour que rien ne change. Le maire a tenu à préciser que cette implantation respectait le cadre réglementaire. Mais le Collectif de son côté estime que "habitant en campagne, nous pensons qu’un autre endroit aurait pu être facilement trouvé afin d’éviter les risques". Il a donc décidé de prendre un avocat.

COMMENTAIRES DES LECTEURS (58)
Afficher les 52 premiers commentaires...
Posté le 11 décembre 2016 à 15h40

on a une antenne dans notr eimmeuble sur le toit depuis des années et jamais eu aucuns problèmes. encore des vieux arriérés qui veulent vivre à l'âge de pierre. ben y'a qu'à les laisser dans leur époque et qu'ils se démerdent. Quand ils en auront marre ils viendront chialer dans quelques année spour qu'on leur mette une antenne.

Posté le 11 décembre 2016 à 17h20

on a une antenne dans notr eimmeuble sur le toit depuis des années et jamais eu aucuns problèmes. encore des vieux arriérés qui veulent vivre à l'âge de pierre. ben y'a qu'à les laisser dans leur époque et qu'ils se démerdent. Quand ils en auront marre ils viendront chialer dans quelques année spour qu'on leur mette une antenne.

J'adore la délicatesse des propos d'un gamin qui a été élevé à l'abri d'une antenne et qui pète de loin.

Quant à une maison qui couterait moins chère parcequ'elle n'est pas arosée par la 4G nous croyons rêver : ici s'exprimeraeint des grands spécialistes de l'immobilier à la science infuse

Une ligne électrique est maintenant plus difficile à installer que la fibre ? drôles d'électriciens que ces porteurs de contrevérité.

Je rêve.

 

 

 

 

Posté le 12 décembre 2016 à 11h36

Une antenne ne voit pas le jour, comme ça, sans aucune démarche préalable.

Pour obtenir le permis, il y a d'abord undépot de permis de contruire et une déclaration en mairie qui lance une enquete publique ...

Ah mais oui, pardon, j'avais pas réalisé que ces gros cons reprochent le fait qu'ils n'aient pas été contactés individuellement et personnellement, chez eux, au chaud, sans avoir à se déplacer et sans rien avoir à faire d'autre que de dire qu'ils étaient contres .....

Et comme dit précédemment, les autres antennes ne semblent pas gêner ...

Posté le 12 décembre 2016 à 15h42

 

Il faut regarder le comportement de FREE qui ne donne pas confiance.

 

Dans notre cas, l'étude présentée par FREE pour son implantation utilisait le plan du quartier datant d'il y a 3 ans et ou des nouveaux immeubles de grande taille n'était pas présents.

D'autre part, leur simulation et leur étude ne prend pas en compte tout ce qui est réflexions d'ondes, etc...

Enfin, il est indiqué noir sur blanc que l'étude de FREE est non contractuelle et ne peut être opposable en justice. Ca veut dire que même eux n'ont pas confiance dans leur travail ?

 

Quand je vois que les opérateurs n'éteignent pas toujours les antennes quand les techniciens sous traitants interviennent sur site à l'intérieur du périmètre de sécurité, non je n'ai pas confiance.

 

Antennes relais : les techniciens qui installent la 4G mettent-ils en danger leur santé ?

Free et SFR aux abonnés absents

http://www.bastamag.net/Antennes-relais-les-techniciens

Posté le 12 décembre 2016 à 17h04

nous pensons qu’un autre endroit aurait pu être facilement trouvé afin d’éviter les risques.

 

Si les mecs veulent que leur téléphone capte le signal il faut que le signal les atteignent.

Donc soit l'antenne est suffisament loin pour que les ondes radios ne les atteignent pas et dans ce cas là ça capte pas, soit l'antenne est assez proche pour que les téléphones captent, et là les cerveaux captent aussi.

Quand je pense à la valeur des immeubles qui entourent la tour Eiffeil, je me dis que le prix de l'immobilier ne dépend pas de la quantité d'ondes environantes (23 kw sur le tour, 10 millions d'habitants couverts).

Posté le 12 décembre 2016 à 21h13

 Bonjour Balibran, avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

 

Bravo pour la puérilité

Et si les gens ne voulaient simplement pas le droit de se protéger face au doute inéluctable que les ondes sont  inoffensives ou néfastes ?

Et si les habitants ne voulaient simplement pas d'une antenne sur leur toit ?

Et s'ils ne voulaient pas de portable ?

Alors quel est cet argumentaire  génial... de traiter les autres de gros cons ?undecided

 Voir image

Peut être une histoire de fans et de gros sous ?money-mouth

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Cinq consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant le contenu de l'article, pour nous signaler une erreur, une faute d'orthographe, une omission, merci de nous contacter exclusivement par email;
  • Relisez-vous, n'abusez pas des majuscules et profitez de l'aide du navigateur en activant la correction orthographique