Déploiement mobile en novembre : Free explose les compteurs sur la 3G et le déploiement d’antennes 1800MHz, mais à la traîne sur les sites 4G

L’ANFR vient de publier les chiffres de déploiement des réseaux mobiles au 1er décembre 2016. A cette date, 30 504 sites sont autorisés, dont 25 687 en service, pour la téléphonie mobile très haut débit (4G) tous opérateurs confondus. Les demandes d’autorisation des sites 4G sont restées soutenues avec une hausse de 2,9% par rapport au total du mois dernier (2,8 %).
 
En ce mois d’octobre,c’est encore SFR qui a été le plus actif sur le déploiement de sites 4G avec 530 sites supplémentaires. Il est suivi par Bouygues Télécom avec 303 nouveaux sites, qui garde la 1ère place au classement. Enfin, suivent Orange avec +222 sites 4G et enfin Free avec 210 nouveaux sites
 
Le bilan des sites 4G mis en service en métropole s’établit comme suit par l’ANFR : 
 
  1. Bouygues Telecom (10 104 sites, + 303 en novembre)
  2. Orange (9 764 sites, + 222 en novembre)
  3. SFR (9 105 sites, + 530 en novembre)
  4. Free Mobile (7 298 sites, + 210 en novembre)
 
Focus sur le déploiement 4G de Free
 
En ce mois de novembre, Free Mobile n’a déployé que 210 sites 4G. Par contre, l’opérateur a continué à déployer massivement des antennes 1800 MHz, avec 625 antennes supplémentaires activées durant le mois de novembre (3122 au total) et 644 supplémentaires autorisées. Le déploiement des fréquences 1800MHz permet de disposer de la 4G+ mais également d’étendre la couverture 4G car ce sont des fréquences plus basses que les 2,6GHz que déployait Free au lancement de la 4G.
 
A noter que Free a également obtenu 34 nouvelles autorisations pour des antennes 700MHz, et en a activé 36 de plus, soit 243 au total. 
 
Variation au cours du mois de novembre
 
 
Déploiement 3G : Très bon mois pour Free Mobile
 
Outre la 4G, Free continue à un bon rythme sur le déploiement de sites 3G, avec 465 sites supplémentaires activés sur le mois de septembre (8190 au total).
 
 
 
 
COMMENTAIRES DES LECTEURS (72)
Afficher les 66 premiers commentaires...
Posté le 07 décembre 2016 à 14h48
sergio83 a écrit
dparmen1 a écrit  Euh, ça dépend de quoi on parle. On peut trouver des pylones tout équipés qui restent muet des mois, probablement en attente d'EDF ou de collecte. Mais entre la première déclaration à l'ANFR et les premières connexions, je dirais qu'il se passe en moyenne entre 6 mois et un an (probablement plus proche d'un an), rarement moins, parfois plus...  +1   je suis les mises en services des antennes free mobile sur la région de toulon depuis 2012 le délais minimum constaté est de 4 MOIS  et le maximun 20 mois ( entre la 1ere declaration anfr et les premieres connections )

 

Le délai est parfois indécent, l'antenne freemobile de louhans a été déclaré le 21/11/2014 soit il y presque 25 mois... qui dit mieux ?

Posté le 07 décembre 2016 à 14h51
sergio83 a écrit
dparmen1 a écrit  Euh, ça dépend de quoi on parle. On peut trouver des pylones tout équipés qui restent muet des mois, probablement en attente d'EDF ou de collecte. Mais entre la première déclaration à l'ANFR et les premières connexions, je dirais qu'il se passe en moyenne entre 6 mois et un an (probablement plus proche d'un an), rarement moins, parfois plus...  +1   je suis les mises en services des antennes free mobile sur la région de toulon depuis 2012 le délais minimum constaté est de 4 MOIS  et le maximun 20 mois ( entre la 1ere declaration anfr et les premieres connections )

 

Celle de Branges (71)  a été déclaré le 19/12/2014 soit il y a presque 24 mois et n'est toujours pas activée...


CH56
Envoyer message
 
3142 points
Posté le 07 décembre 2016 à 15h21
KazyMyr a écrit
CH56 a écrit A la louche on dira 18 mois à 2 ans ans pour avoir un nombre de supports équivalent à celui de Bouygues actuellement en 3G 900 MHz (11268). Qui lui-même n'est pas à la veille d'avoir une couverture complète de la surface (rappelons que c'est le sujet initial ...)  

Tout à fait ! innocent

Aux premiers mobiles, il y avait Itineris, et on avait un gros paquet de zones non couvertes. SFR s'étant ajouté, il a eu vite la réputation de couvrir autant. A l'arrivée de Bouygues, les pros déconseillaient cet opérateur qui n'existait que dans certaines zones urbaines. Bouygues a déployé en effet dans une logique de plaque, communiquant sur les villes couvertes. De plus, Bouygues a tout stoppé plusieurs mois lors du rachat de son équipementier. Depuis, il a repris sans toujours tout couvrir parfaitement. Il rattrape : En moyenne 140 sites 3G par mois depuis un an.

Je cite Bouygues non pour sa couverture (qu'il n'a pas fini de compléter) mais parce qu'il est le réseau de référence quand il est suggéré que Free et Orange mettent fin à l'itinérance 3G, l'ARCEP considérant que 80% du réseau du moins disant était suffisant pour que Free devienne autonome sans accord d'itinérance 3G.

Dans 2 ans donc, à l'exemple du réseau 3G le moins étendu actuellement, Free sera en mesure à son tour de mettre fin à l'itinérance 3G. Ce n'est qu'un objectif intermédiaire. La couverture complète est l'objectif, Orange en est le plus près avec 97,8% en superficie du territoire.

Posté le 07 décembre 2016 à 17h43
CH56 a écrit
... Ce n'est qu'un objectif intermédiaire. La couverture complète est l'objectif, Orange en est le plus près avec 97,8% en superficie du territoire.

Pour couvrir de larges zones, il suffira de mettre de grands pylones : en 900MHz, et à forciori en 700, il est possible d'aller jusqu'à 35km dans ces technos. C'est la rotondité de la Terre et les obstacles à traverser qui limitent pour des antennes situées à 20-25m de hauteur.

En GSM, avec un protocole un peu différent, adapté pour les zones très peu denses, il est possible d'aller jusqu'à 70km!

Posté le 07 décembre 2016 à 17h57
Jeff06am a écrit
 "Free n'aura jamais de couverture nationale" Stéphane Richard, 2013.

Nuance avec le contexte à l'époque que Free n'a que la fréquence 2600 et il a raison

 

". Avec cette seule bande, ils n’auront jamais une couverture nationale en 4G. »"


reno69
Envoyer message
 
18057 points
Posté le 27 décembre 2016 à 00h06
osmoze30 a écrit
Jeff06am a écrit  "Free n'aura jamais de couverture nationale" Stéphane Richard, 2013. Jamais... Il a exagéré, mais c'est pas demain la veille que Free aura rattraper Orange - SFR - BT sur la 3G et la 4G... :(

  Bonjour, osmoze30 est ce le but de Free ??? de rattraper Orange qui a commencé son réseau des années avant lui ou pas plutôt d'assurer une couverture correcte du territoire pour ses abonnés ... et cela avec des tarifs compétitifs.

Le bilan des sites 4G mis en service en métropole s’établit comme suit par l’ANFR :
 

    Bouygues Telecom (10 104 sites, + 303 en novembre)
    Orange (9 764 sites, + 222 en novembre)
    SFR (9 105 sites, + 530 en novembre)
    Free Mobile (7 298 sites, + 210 en novembre)

et si on regarde comparativement à la capacité des deux entreprises Free toutes proportions gardées fait mieux qu'Orange en 4G tout en lui versant une petite fortune pour l'itinérance 3G.

  Donc même s'il reste encore du travail pour Free, on a lieu d'être content de son déploiement de son réseau mobile en France.

wink

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Cinq consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant le contenu de l'article, pour nous signaler une erreur, une faute d'orthographe, une omission, merci de nous contacter exclusivement par email;
  • Relisez-vous, n'abusez pas des majuscules et profitez de l'aide du navigateur en activant la correction orthographique